Tanor Dieng assume l’exclusion de Khalifa et Cie: "Je ne suis pas la personne qu’on intimide…"


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Janvier 2018 à 08:45 | | 0 commentaire(s)|

Après l’exclusion d’une soixantaine de membres du Parti socialiste dont Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aïssata Tall Sall, Bamba Fall, le secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng, a reçu en audience une délégation de l’Union régionale PS de Kaffrine. Et c'est pour leur assure,r qu'il ne regrette pas un seul instant la décision prise contre ses désormais anciens compagnons.

Ces camarades se sont comportés comme de vrais opposants à notre parti. D'abord, pour certains, en ne participant pas aux réunions. Pour d'autres, ils ont passé leur temps à dénigrer le parti, à s'opposer à toutes les décisions qui ont été prises dans un cadre démocratique”, a-t-il justifié. Et de poursuivre : “Quand on doit prendre des décisions importantes, la main ne doit pas trembler. Il ne faut pas qu’on ne se trompe de personne. Je ne suis pas le genre qu'on intimide, qu'on impressionne. Ce n’est pas mon genre. Je fais ce que j'ai à faire avec quelquefois des erreurs, des fautes parfois, mais j'ai foi en ce que je fais et je suis convaincu que je le fais dans l'intérêt du Parti socialiste”, assure Ousmane Tanor Dieng.

Tout comme lui, « Les Echos » qui rapporte ses propos, soulignent que son porte-parole, Abdoulaye Willane, présent à cette rencontre, n’éprouve aucun regret suite à l’exclusion de Khalifa Sall et Cie du Parti socialiste. « Nous assumons la décision qui a été prise concernant l’exclusion des camarades et nous sommes déterminés à aller de l’avant », ajoute-t-il.