Leral.net - S'informer en temps réel

Témoignage d’une séropositive

Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Novembre 2015 à 14:07 | | 0 commentaire(s)|

Témoignage d’une séropositive

Je fais en effet  partie des premiers bébés séropositifs. Ma mère était porteuse du vih  et à son insu et me l’a transmis. J’ai eu une maman qui m’a beaucoup soutenue. Toute ma vie j’ai toujours subi beaucoup d’injustices par rapport à çà.
Je prends très bien soin de moi, je bois mes médicaments, je fais du sport et j’ai toujours été honnête envers les garçons qui m’abordaient et malheureusement pour moi je me prenais des râteaux. Personne ne comprenait pourquoi je suis toujours célibataire. Mes amies  ne savaient évidemment pas et j’essayais de me protéger au maximum, je ne mélangeais jamais mes affaires intimes  avec elles ” et parfois je me faisais traiter d’égoïste, de radine, de chiche looooool hors c’était pour éviter de les mettre en danger”.

Sans être prétentieuse, on me trouvait belle, grande, bref. j’étais mannequin et je faisais mes études à finance. Malheureusement pour moi une de mes cousines a su puisque on habitait ensemble quand elle est venue du pays. Depuis le cameroun, j’avais toujours eu le sentiment qu’elle me jalousait mais dans ma tête je me disais que je délire.
Elle est arrivée, elle a découvert et je lui ai dit la vérité, le même jour elle est allée acheté un matelas pour dormir au sol. Je l’ai laissée dans son délire. A chaque fois que je rencontrais un garçon, on se revoyait et puis subitement il ne m’appelait plus, je racontais ma vie à ma cousine et c’est elle qui se chargeait de faire la salle besogne, me faire le tapez-dos. Et puis quand on était ensemble avec des copines tout le monde parlait de mariage, dès que j’osais ne serait-ce que parler, rêver elle lançait un rire narquois que moi seule je pouvais comprendre.

Le jour où je l’ai su naturellement je n’ai pas eu besoin de la chasser elle est partie seule. Ce jour là j’ai beaucoup pleuré et j’ai demandé au Ciel de m’aider. J’avais besoin de prendre l’air et je me suis pris un billet pour les USA, Dans l’avion looool il y avait un charmant homme qui n’arrêtait pas de me regarder.
Arrivée à Chicago, on a sympathisé pendant l’escale et Bingo c’était un KMER LOOOOOOOOOL;  On s’est échangé nos numéros une fois aux USA on s’est revus plusieurs fois. De retour en Europe on s’est revus et revus mais c’était toujours au stade de l’amitié et du respect jusqu’au jour où en l’ayant embrassé je me devais de lui dire la vérité. Je l’ai appelé on s’est vus et je lui ai dit je lui ai raconté mon histoire, il s’est levé étant en colère et il est parti. J’ai beaucoup pleuré ce jour là beaucoup pleuré et puis en même temps ça devait arriver, je n’ai plus chercher à le joindre.

Trois semaines plus tard il m’appelle et demande à me voir chez lui, une fois chez lui le mec a sorti le grand jeu romantique bref “les roses etc” le temps que je lui demande ce qui se passe il demande à m’épouser j’ai fondu en larmes. Je lui ai demandé s’il était sûr, il m’a dit que il savait ce qu’il faisait, qu’il a mesuré les risques etc.

On s’est mariés cela va faire 7 ans aujourd’hui j’ai 3 enfants en santé, je prends mes médicaments ma charge virale est indétectable.

A tous les porteurs de ce sale virus ne vous laissez pas abattre, respectez une bonne hygiène de vie et vous vivrez normalement. Soyez honnêtes avec vous même et vos partenaires, c’est pas parce que vous êtes porteurs que tout le monde doit avoir ça évitez la méchanceté gratuite. Quant aux personnes saines évitez le sabotage et le kongossa gratuitement.

jewanda



Titre de votre page