leral.net | S'informer en temps réel

Tension financière à La Poste: Les syndicalistes interpellent le Président Macky Sall

La tension financière qui asphyxie le groupe La Poste inquiète les travailleurs, notamment les syndicalistes de la boîte. Après la sortie retentissante du Syndicat National des Travailleurs des Postes et Télécommunications (Sntpt), c’est au tour des membres du Cadre unitaire des syndicats de La Poste (regroupant Syposte—Synaposte Slgp-Snip Synap), de tirer la sonnette d’alarme. Conscients du péril qui menace leur entreprise, ils interpellent le Président Macky Sall et exigent le paiement total de toutes les créances de l’Etat.


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Juin 2021 à 09:19 | | 0 commentaire(s)|

Tension financière à La Poste: Les syndicalistes interpellent le Président Macky Sall
Plus de 4300 agents du groupe La Poste vivent sous la hantise de lendemains incertains. Cette sombre prévision émane du secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de la Poste (Sytposte), par ailleurs porte-parole du Cadre Unitaire des Syndicats de la Poste (Cusp).

Face à la presse, Amadou Dème et ses camarades ont interpellé le Président Macky Sall sur la tension financière que connaît leur boîte. Une situation qui découle, selon eux, des arriérés de paiement par l’Etat de la rémunération du Service Public ainsi que de l’accumulation de créances de La Poste vis-à-vis de l’Etat, dont le tout est estimé à 65 milliards FCfa au total.

«Nous exigeons de l’Etat le paiement immédiat de toutes les créances de La Poste vis-à-vis de l’Etat, notamment celles au titre de bourses de sécurité familiale, la valorisation et le paiement intégral des arriérés de rémunération du service public», a indiqué le secrétaire général du Sytposte.

En plus du paiement de la dette, Amadou Dème et Cie demandent la réforme du système de financement de la rémunération du service public et du fonds universel des postes, par une fusion des deux avec un financement assuré par l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), à travers un Fonds Universel des Télécommunications et des Postes. Ils plaident également pour la recapitalisation de la poste en apurant les pertes successives et la reconstitution des avoirs des tiers.

Dénonçant par ailleurs la non prise en charge des préoccupations des Postiers dans le programme de résilience économique et sociale force Covid-19, les syndicalistes demandent une compensation de leurs pertes énormes occasionnées par la pandémie. Ils encouragent dans la même veine, les efforts considérables consentis par le personnel pour assurer le service public postal, malgré les risques majeurs encourus.

Par conséquent, Amadou Dème et Cie invitent les Postières et Postiers de rester vigilants pour la pérennité de leurs emplois et de réfléchir sur des solutions structurelles de sortie de crise.

«Notre destin n’est inscrit dans aucune fatalité, c’est à nous de le construire en changeant de paradigmes. Ne nous trompons pas de cible et refusons de nous laisser divertir», a recommandé le secrétaire général du Sytposte.







L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page