leral.net | S'informer en temps réel

Tournée de la CENA dans la région de Dakar : Inquiétudes et assurances de Doudou Ndir

Dans le cadre de la révision des listes électorales, le président de la Commission électorale nationale autonome (Cena) a effectué, hier, une tournée d’inspection auprès de certaines commissions administratives installées dans les départements de Dakar, Pikine, Guédiawaye et Keur Massar. L’occasion a été saisie par Doudou Ndir pour faire le point sur les difficultés rencontrées, mais aussi d’esquisser de probables solutions


Rédigé par leral.net le Dimanche 22 Août 2021 à 09:46 | | 0 commentaire(s)|

En prélude aux joutes électorales de janvier prochain qui sont des élections de proximité très importantes, la Commission électorale nationale autonome (Cena) a effectué, hier, une tournée d’inspection dans certaines commissions administratives installées dans les départements de Dakar, Pikine, Guédiawaye et Keur Massar.

Selon son président, le premier acte était de mettre en place un fichier électoral. Pour y arriver, renseigne Doudou Ndir, il faut mettre sur place des commissions d’inscription administrative qui vont connaitre des mouvements, à savoir des inscriptions, radiations, changements de situation, de statuts, d’adresse. Sept commissions administratives de la région de Dakar ont été visitées.

‘’C’est dans ce cadre que nous sommes ici. Traditionnellement, nous nous déplaçons à chaque rendez-vous électoral, pour visiter les commissions administratives. Les problèmes que nous avons rencontrés ne sont pas véritablement des problèmes qui peuvent nous alarmer. Nous avons noté la présence des partis politiques. Ce qui a toujours été un souhait chez nous, car c’est là que le contrôle pourra se faire sur place et sur pièce, en présence des membres de la Cena, représentants des maires, et des inscriptions peuvent être enregistrées dans des conditions qui en garantissent et à la fois la fiabilité et la transparence. La réalité est que toutes les commissions administratives que nous avons visitées ne nous ont pas exposé de véritables problèmes. Un seul problème est revenu ; il s’agit des certificats de résidence’’ a informé M. Ndir.

Pour lui, en réalité, ce problème, dans une certaine mesure, est géré par les commissions avec l’appui des autorités administratives. A son avis, après une évaluation à la fin des commissions administratives, ils feront de telle sorte qu’il ne puisse pas être un problème qui pollue l’atmosphère.

« Il faudra peut-être le gérer avec beaucoup de responsabilités et peut-être tenir compte de la sensibilité de ce problème qui met en scène quelquefois des querelles partisanes dans laquelle la Cena ne peut pas véritablement s’impliquer. Mais, aujourd’hui, je n’ai pas noté de problèmes majeurs.

Toutes les commissions administratives nous ont parlé des problèmes liés aux certificats de résidence et de domicile. Au sein de certaines, des problèmes sont gérés. Dans d’autres, ils s’exacerbent, surtout au niveau de Pikine et de Yeumbeul. Ici, on a eu vent de certaines pratiques qui ne sont pas de nature à nous rassurer et qui mettent en scène des divergences de points de vue, de compréhension de la nature du certificat de résidence, par rapport à la personnalité qui doit le signer, s’il y a conformité entre les résidences et les domiciles, de rétention et de discrimination dans leur distribution ».

« C’est des problèmes qui peuvent nous inquiéter, mais je pense qu’il y a des périodes contentieuses qui sont ouvertes et qui permettront éventuellement à ceux qui sont sur les listes électorales de porter des contestations devant les juridictions, notamment devant les tribunaux de grande instance, pour remettre en cause certaines inscriptions », a promis le président de la Cena.

En outre, Doudou Ndir a confié qu’en ce qui concerne les autres régions, les réclamations leur parviendront à travers les rapports que feront les Ceda qui y sont implantées. Au niveau national, le moment venu, ils vont faire l’évaluation, une fois les remontées des 46 Ceda reçues. A partir de ce moment, fait-il savoir, une fois la période contentieuse dépassée, le fichier consolidé, la Cena pourra se faire une idée plus précise.

Pour le moment, ils sont à mi-parcours et que les inscriptions ne sont pas encore terminées.
Enquête



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page