leral.net | S'informer en temps réel

Trafic présumé de passeports diplomatiques: Mamadou Lamine Diallo réclame la démission des deux députés de Bby

Pour le député Mamadou Lamine Diallo, les députés cités dans le dossier du trafic présumé de passeports diplomatiques, doivent démissionner pour faciliter la tâche à l’Assemblée nationale.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Septembre 2021 à 10:12 | | 0 commentaire(s)|

Trafic présumé de passeports diplomatiques: Mamadou Lamine Diallo réclame la démission des deux députés de Bby
«La justice est trop dure avec les opposants et extrêmement gentille, tolérante avec les politiques du régime de Macky Sall. C’est un dossier politique. On a le sentiment que la justice n’est pas juste, ce n’est pas normal, en plus, c’est très grave»

C’est la réaction du député Mamadou Lamine Diallo, au Grand Jury de la Rfm, sur le supposé trafic de passeports diplomatiques dans lequel des députés de la majorité sont cités. Ainsi, pour faciliter la tâche à l’Assemblée nationale et éviter de s’exposer avec les débats, il demande aux députés concernés de démissionner.

Sur un autre registre, le député s’est prononcé sur la formation de la nouvelle coalition mise en place par Pastef de Ousmane Sonko, Taxawu Senegaal de Khalifa Sall et le Pur de Serigne Moustapha Sy et Cie.

«Nous avons voulu l’unité de l’opposition avec tout le monde, le duo Sonko-Sall n’a pas voulu du Crd et de Jotna. A partir de ce moment-là, nous avons conclu avec la coalition électorale et le Pds, en particulier, qui ne nous a pas rejetés, qui nous considère, qui nous traite avec la dignité qu’il faut», a dit le leader de Tekki.

Et de poursuivre : «Nous nous sommes engagés avec le Pds, Aj, Bokk gis gis du président Pape Diop. Et ensemble, nous allons construire cette coalition électorale-là sur des bases très claires d’opposition. Pas des oppositions crypto-personnelles, mais des oppositions de programmes, d’orientation, de conception, de gouvernance locale».

Néanmoins, Mamadou Lamine Diallo a précisé qu’aucune alliance n’est à exclure dans certaines collectivités territoriales, même avec Yewwi askan wi. «Nous sommes ouverts à cela, le Crd et Jotna l’ont toujours réaffirmé clairement parce qu’il faut battre Macky Sall dans les villes stratégiques, surtout que je suppose qu’il va investir des personnalités favorables à sa troisième candidature, des gens qui veulent détruire notre démocratie, casser notre société», a-t-il indiqué.
Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page