leral.net | S'informer en temps réel

Traque des biens mal acquis ! « Une procédure est en cours pour récupérer les 2 appartements de Karim… »


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Décembre 2017 à 12:29 | | 0 commentaire(s)|

Aminta Touré ne veut pas baisser le ton. Malgré démentis et critiques jusque dans son propre camp, l’envoyée spéciale persiste et signe que plus 200 milliards ont été recouvrés dans la traque des biens mal acquis ou reddition des comptes. Dans un entretien avec le journal Enquête ce mardi, elle revient à la charge et s’explique sur la traçabilité de la manne récupérée par l’Etat, qui selon beaucoup, n’a pas fait l’objet d’une Loi de Finances rectificative.

« Lorsqu’en 2012, avec l’arrivée du nouveau régime, l’Etat dénonce le contrat léonin de l’aéroport Blaise Diagne et refuse d’entériner un montage financier qui lésait considérablement les intérêts du Sénégal et qu’au bout des nouvelles négociations, l’Etat économise 100 milliards sur la facture antérieure, qu’est-ce que cela a à voir avec la loi de Finances rectificative ?

Ou lorsque les appartements d’Eden Rock qui ne sont pas encore vendus bien que l’annonce de vente de 650 millions FCFA chaque unité soit publiée, comment cela peut être inscrit dans une loi de Finances rectificative ? Ou encore de la saisie de la société Ahs qui fait un chiffre d’affaires de 6 milliards et qui aujourd’hui, se retrouve dans le patrimoine de l’Etat sans avoir fait l’objet d’une loi de Finances, qu’est-ce que cela a, encore une fois , à voir avec la loi de Finances rectificative ?
», fait-elle remarquer. Aussi,  a ajouté l’ancien ministre de la Justice, «une procédure est en cours en France pour la récupération des de deux appartements parisiens de Karim Wade et d’une assurance importante au Luxembourg ».

L’affaire des appartements de Karim Wade et de Bibo à laquelle elle fait allusion, a été évoquée la semaine dernière par la Cour d’appel de Paris. C’est à l’initiative du parquet financer de Paris concernant le jugement qui avait rejeté sa demande de confiscation desdits appartements situés dans le 16e arrondissement à Paris.

Pour rappel, le Tribunal de Paris avait rejeté l’appel du parquet financier au motif qu’il n’y a pas de texte de loi qui punit l’enrichissement illicite. Le délibéré de l’affaire est prévu le 14 mars 2018.










Hebergeur d'image