leral.net | S'informer en temps réel

Tribunal : Un partisan de Khalifa Sall en transes à l’évocation d'un verset du Coran


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Février 2018 à 11:46 | | 0 commentaire(s)|

Pour convaincre le Tribunal de l’innocence de leurs clients, les avocats de la défense ne manquent pas de tirer parfois sur la fibre spirituelle. Ainsi, Me Amadou Aly Kane, un des conseils de Khalifa, est passé hier d’avocat plaideur à « avocat imam-prêcheur », le temps d’un après-midi de plaidoirie.

L'avocat a convoqué un verset du Coran qui parle des juges. « Il y a trois type de juges : celui qui connaît le droit et qui dit le droit. Celui qui connaît le droit et qui ne dit pas le droit. Et celui qui ne connaît pas le droit et qui ne dit pas le droit. Un seul ira au paradis et c’est celui qui connaît le droit et qui dit le droit », a lancé Me Kane, avant d’interpeller le juges Malick Lamotte en lançant : « Monsieur le président, allez au paradis ». D’après "Vox populi", ce sermon a tellement ému un des militants du maire de Dakar, qu'il finit par tomber en transes. « Allahou Akbar. Allahou Akbar », psalmodie-t-il. Il a été évacué de la salle par les gendarmes préposés à la sécurité.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos