leral.net | S'informer en temps réel
7 B

Triennale 2017 de l'ADEA à Dakar: la transformation de l’éducation pour changer le continent africain

Dakar va abriter du 14 au 17 mars la triennale 2017 organisée par l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA). Ce sommet qui regroupera plus d’une quinzaine de chefs d’Etat a pour objectif principal de révolutionner l’éducation supérieure en Afrique vers les technologies et les sciences.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Février 2017 à 17:34 | | 0 commentaire(s)|

La triennale de 2017 de l’ADEA initialement prévue du 14 au 17 mars à Marrakech, au royaume du Maroc, se tiendra désormais au Sénégal sous l’égide du président de la République Macky Sall par ailleurs, président du comité des dix chefs d’Etat africains champions sur l’Education, les Sciences et la Technologie.

En effet, une conférence de presse s'est tenue ce lundi 20 février 2017 au King Fahd Palace pour sensibiliser les Sénégalais sur l’importance de l'événement. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane « plus de 500 personnes sont invités à réfléchir sur comment mettre en œuvre l’éducation qui est le socle du développement ».

Lors de cette rencontre consacrée à l’éducation, plusieurs thèmes tels que la revitalisation de l’éducation dans les perspectives de l’agenda 2063 de l’Union africaine, la promotion des maths, des sciences et de la technologie, entre autres, seront dégagés.

L’Afrique doit développer pour pouvoir avoir une croissance économique accélérée et faire la transformation structurelle de l’économie. «Cette année correspond à un nouveau contexte pour l’éducation marqué par l’émergence de nouveaux référentiels en ce qui concerne l’orientation de l’éducation », souligne Mamadou Diouf coordonnateur de la triennale.

Cette cérémonie permettra de voir comment mettre en œuvre les bonnes pratiques qui existent et comment relever les défis qui sont relatifs au financement de l’éducation a indiqué la secrétaire exécutive de l’ADEA, Oley Dibba-Wadda.

En ce qui concerne le budget dégagé pour la tenue de cet événement, les acteurs n’ont pas voulu se prononcer prétextant que des comités vont travailler durant une semaine sur toutes les questions. A partir ce moment, ils pourront évaluer le budget alloué à cette événement.

C’est le centre de conférence Abdou Diouf (CICAD) qui accueillera la conférence où des chefs d’Etat, des ministres et des chercheurs vont échanger sur les mesures à mettre en oeuvre pour vulgariser l’éducation supérieure en Afrique.

Cheikh Makhfou Diop Leral



Cliquez-ici pour regarder plus de videos