leral.net | S'informer en temps réel

Université Gaston Berger: Les étudiants thiéssois dénoncent leur précarité


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Janvier 2022 à 10:52 | | 0 commentaire(s)|

C’est un cri du cœur que le Cercle des Étudiants thiéssois de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis a lancé, pour décrier leurs dures conditions de vie dans l’ancienne capitale. « Nous avons frappé à plusieurs portes mais le Cercle n’a reçu aucun apport ou soutien de la part d’une quelconque autorité thiéssoise ».

Selon "Le Témoin", au cours d’une rencontre avec la presse, ils ont informé l’opinion nationale et internationale des « situations difficiles voire chaotiques » dans lesquelles ils « se trouvent actuellement ». Le président de leur amicale, El Hadj Dame Sèye, et le chargé des relations extérieures, Mouhamed Mamour Diop, se disent d’autant plus anxieux, que « depuis la disponibilité des orientations des nouveaux bacheliers, le Cercle des Étudiants Thiéssois de l’UGB n’a cessé d’interpeller les autorités thiéssoises en vue d’une meilleure préparation de l’accueil, de l’orientation mais aussi et surtout de l’hébergement des nouveaux bacheliers thiéssois orientés à l’Ugb ».

Selon eux, « la question du logement qui reste la plus cruciale d’ailleurs, a été le problème de tous les bureaux qui ont eu à passer, car les solutions mises en application jusqu’ici ont été ponctuelles et nourries par l’urgence ». Et de s’offusquer : « rien que l’année dernière, les étudiants thiéssois de l’UGB ont été chassés de leur appartement pour non paiement du loyer depuis plusieurs mois ». Cette année encore, se sont-ils lamentés, « le même problème se pose et devient crucial, car il s’agit de la prise en charge de plus de 200 étudiants thiéssois à l’Ugb, alors que CETHUS ne dispose ni de logements ni de moyens pour en acquérir ».

El Hadj Dame Sèye, Mouhamed Mamour Diop et leurs camarades se disent plus que jamais angoissés, du fait d’« une situation devenue plus que chaotique face aux nouveaux bacheliers qui arrivent à flots depuis un certain temps et qui n’ont, malheureusement, pas pu se loger ».

Ils rappellent que « l’absence de conditions sociales acceptables, a été motif de plusieurs abandons et redoublements d’étudiants thiéssois ». Et une fois encore, d’interpeler « toutes les autorités thiéssoises ,à venir en appoint et dans l’urgence à ces nouveaux bacheliers thiéssois, qui doivent commencer leurs inscriptions dès ce mardi 11 Janvier 2022 ».

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page