leral.net | S'informer en temps réel

Urgent : Le PDS appelle à saboter le séjour du président français, Macron, à Dakar

Dans un communiqué rendu publique vendredi, le Parti démocratique sénégalais (PDS) manifeste sa volonté de saboter la visite du président français, Emmanuel Macron.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Janvier 2018 à 22:44 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
«Macky Sall et son gouvernement préparent un accueil en grande pompe du Président français Emmanuel Macron les 1er, 2 et 3 Février 2018 au moment où notre pays connait un recul démocratique sans précédent et notre peuple vit dans la misère et la précarité absolues. Le PDS appelle les Sénégalaises et les Sénégalais à sortir pour accueillir partout où il se rendra l’hôte du Sénégal pendant son séjour et à manifester pacifiquement leur colère et leur dégoût de Macky SALL, de son régime  et de sa politique », peut-on lire dans le texte.
 
Oumar Sarr et ses frères de parti de préciser la direction à prendre. «Le PDS demande à toutes et à tous de porter des brassards rouges, de s’habiller en rouge, d’écrire explicitement sur des pancartes leurs revendications et de défendre la plateforme des partis de l’opposition et des organisations démocratiques pour des élections démocratiques, libres et transparentes et de stopper Macky SALL qui compte sur la seule fraude électorale pour se faire réélire en 2019 ».

Le Comité Directeur déclare qu'elle fera une déclaration "spéciale" sur la visite de M. MACRON des quartiers de Guet Ndar et Goxou Mbaji de Saint-Louis, envahis par la mer.

Oumar Sarr et ses camarades pense que le peuple sénégalais doit montrer, plus que jamais, dans sa diversité, qu’il est mobilisé et qu’il veut en finir avec Macky Sall et avec lui, mettre fin, notamment aux "abus" suivants : la fraude électorale, la confiscation des cartes d’électeurs, le refus d’auditer le fichier électoral par des experts de l’Union Européenne et des États-Unis, la désignation d’un responsable politique du parti au pouvoir pour le revêtir d’un manteau...






leral.net