leral.net | S'informer en temps réel

Vague de transhumances : L’alliance démocratique « Pencoo » dénonce le phénomène et accuse l’Etat

L’Alliance démocratique « Pencoo » (Ad/Pencoo) étale toute son indignation, face à la transhumance notée dans la sphère politique sénégalaise. Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de "SourceA", le mouvement " Pencoo" soutient le fait que « l’option de moraliser la vie publique reste un engagement partagé par tous les acteurs ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 11 Octobre 2018 à 12:37 | | 0 commentaire(s)|

Vague de transhumances : L’alliance démocratique « Pencoo » dénonce le phénomène et accuse l’Etat
L’Alliance démocratique Pencoo (Ad/ Pencoo) étouffe de rage, à force d’assister à la vague de transhumances en cours dans notre pays. Et dénonce une pression qu’auraient subie les transhumants. « Il est regrettable de constater que l’opinion ne poursuit et ne retient que la culpabilité du transhumant. Si ce n’est le simple appât du gain, personne ne peut imaginer la pression ou le chantage que ces personnes ont dû subir », a révélé le document. Aussi, l’Ad/Pencoo accuse-t-elle l’Etat d’être responsable de ce phénomène, qu’il qualifie de corruption. « Le corrupteur est toujours, au moins, autant coupable que le corrompu », lit-on dans la note.

« En encourageant le phénomène, le Président de la République viole les devoirs de sa charge et devrait en répondre, au moins, politiquement. Il fait partie des devoirs de la charge du Président de la République de préserver les valeurs et l’éthique dans la vie publique, conformément aux dispositions pertinentes de la Constitution, notamment celles de l’article 60 portant precisement sur le phénomène de la transhumance.

En initiant, en encourageant, en acceptant ou en cautionnant, de quelque manière que ce soit, la transhumance, le Président de la République trahit les devoirs de sa charge. En effet, tout gardien de la Constitution qu’il est, il doit veiller au respect de la lettre, ainsi que de l’esprit de celle-ci
», a indiqué le Mouvement Pencoo.

En définitive, Alliance démocratique Pencoo, en invitant les populations à plus de responsabilité, explique qu’»il n’y a, d’ailleurs, aucun génie à utiliser les moyens et la et la puissance de l’Etat, pour faire transhumer du personnel politique. Il reste à compter son ultime responsabilité des citoyens qui, par leurs actes et sanctions, pourront faire en sorte que la politique ne devienne le cloaque des contre-valeurs et où viennent s’enterrer nos valeurs nationales telles le Ngor et le Jomm ».






SourceA



Cliquez-ici pour regarder plus de videos