télécharger notre app

Vidéo- Quand le maire Aly Ngouille Ndiaye bénéficiait des financements de ...

Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Novembre 2018 à 13:20 | | 0 commentaire(s)|

Par un arrêté en date du 15 Novembre 2017, le ministre de l’Intérieur a ordonné par courrier à l’Ong Lead Afrique, accusé de financements illégaux en faveur de Y en a marre, la cessation immédiate de ses activités sur le territoire national. Pourtant, le même Aly Ngouille Ndiaye, sous son manteau de maire de Linguère avait bénéficié des mêmes financements. Vous avez bien lu. C’était le 23 mai 2015, dans le cadre de « Wax ak sa maire » (interpelle ton maire), un programme de Yen a marre financé par Oxfam et Osiwa sous la supervision de Enda Lead Francophone.