leral.net | S'informer en temps réel

Violentes manifestations à Kédougou, Saraya et Sekoto : Abdoulaye Daouda Diallo en sapeur-pompier

De jeunes mécontents, après le meurtre du jeune orpailleur Yamadou Sagna par un douanier, ont manifesté hier à Saraya, Séékoto et Kédougou. Alors que des choses prenaient de l’ampleur, le gouvernement a dépêche le ministre de l'Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo pour apaiser la tension.
Les deux douaniers sont en détention informe nos confrères d’Enquête.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Février 2017 à 12:19 | | 0 commentaire(s)|

Des jeunes ont manifesté hier, à Kédougou, Saraya et Sékouto, suite au meurtre du jeune orpailleur Yamadou Sagna par un douanier. Selon nos informations, de violents affrontements ont opposé les manifestants aux forces de l’ordre. Dans leur furie, les jeunes ont fini par saccager le poste de gendarmerie de Saraya ainsi que celui de la douane. Les hommes en bleu ont riposté par des jets de grenades lacrymogènes. Selon notre interlocuteur qui était sur les lieux au moment des manifestations, la mort du jeune Sagna n’est que la goutte d’eau qui a fait déborder la vase.

D’après lui, les jeunes étaient remontés à bloc contre les forces de sécurité. Ces dernières, dit-il, interviennent régulièrement sur les sites d’exploitation traditionnelle de l’or, récupèrent leurs matériels de détection de l’or. Parfois même, enfonce-t-il, « elles chassent les orpailleurs » et restent sur les lieux pour exploiter de l’or pour leur propre compte.

C’est dans ce contexte électrique, lors d’une patrouille de la douane à quelques encablures de Sékoto, dans le village de Khossanto, un site d’orpaillage, qu’a éclaté une violente altercation entre les deux gabelous et les orpailleurs. D’autant plus que les douaniers, raconte notre source, ont récupéré des motos et du matériel.

Malgré la tension, ils ont embarqué le tout dans leur véhicule avant de partir. Les exploitants les ont trouvés là où ils étaient en poste. Là, notre source renseigne que les deux douaniers leur ont demandé 600 000 F Cfa pour pouvoir rentrer en possession de leurs biens. Ce que les orpailleurs ont catégoriquement refusé. Les douaniers ont alors repris la route. Cap sur Saraya. Les exploitants se sont mis à les suivre, dit-on. Ce qui n’a pas plu aux gabelous qui se sont mis à faire des tirs de sommation.

Des exploitants ont rebroussé chemin, les autres ont continué à les suivre dont le jeune Yamadou Sagna qui était à bord de sa moto.

Abdoulaye Daouda Diallo a été dépêché sur les lieux pour apporter le calme requis par le gouvernement. Il a annoncé que le gouvernement prendre en charge la famille du jeune orpailleur de 24 ans qui laisse derrière lui une femme et deux enfants. Selon la Rfm, il aussi déclaré qu’il n’y aura plus de contrôle dans les sites d’orpaillage. Donc que les exploitants ne seront plus importunés.

Thierno Malick Ndiaye



Cliquez-ici pour regarder plus de videos