a
leral.net | S'informer en temps réel

Violents accrochages entre militaires et élément du Mfdc : Encore des morts et des blessés en Casamance


Rédigé par leral.net le Lundi 16 Juillet 2018 à 10:19 | | 0 commentaire(s)|

Les armes ont encore tonné, entre eux ! En effet, selon les informations en possession de SourceA, des accrochages ont eu lieu entre des éléments supposés appartenir du Mouvement des forces démocratique de de Casamance et des militaires de l’Armée nationale. Les faits se sont produits dans la nuit du vendredi à samedi. Précisement, dans la localité de Bissine, située à quelques kilomètres de Goudomp, dans la Balantacounda.

D’après toujours les confidences faites à votre journal, tout est parti d’une alerte reçue par les militaires informés d’un braquage qui venait de se passer à Djibanar. Quelques instants plus tard, les soldats du 6e Bataillon d’Infanterie se transportent sur les lieux. Les victimes les informent que les braqueurs venaient de replier. C’est ainsi que les militaires partent à leurs trousses.

Selon les informations de SourceA, les braqueurs, composés d’environ 50 éléments, s’étaient scindés en deux groupes. Lourdement armés, l’un avait fait cap vers la frontière bissau-guinéenne, pour acheminer les marchandises et troupeaux qu’ils avaient emportés dans leur retraite.

L’autre groupe, quant à lui, avait trouvé, dit_-on, une planque en cours de route et tendu une embuscade aux soldats. C’est à 3 kilomètres du Camp du sixième bataillon d’infanterie. Dans la foulée, un véhicule de l’Armée sénégalais a sauté sur une mine, s'ensuivirent des échanges de tirs entre éléments supposés appartenir du Mfdc et militaires.

Pour le moment, on parle de deux pertes de vies humaines dans les rangs des militaires et quatre blessés admis à l’hôpital de Ziguinchor. Combien de victimes ont enregistré les assaillants ? Jusqu’ici, on parle, au moins, de quatre morts dans les rangs des assaillants.

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos