Leral.net - S'informer en temps réel

Wade à Dagana : "Macky succédera en prison à ceux qu’ils y a envoyés..."

Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Juillet 2017 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|

L’ancien président s’était promis de ne plus prononcer le nom de Macky Sall jusqu’à la fin de la campagne et prié Dieu à l’aider à accomplir son souhait. Un serment qu’il a violé. A Dagana, hier, le Pape du Sopi a plusieurs fois cité son successeur, l’accusant d’avoir plongé le pays dans une extrême pauvreté.

« Que Macky arrête de détruire ce pays. Après mon départ, j’ai entendu les cris de cœur de mon peuple, mais je savais qu’un jour arriverait où je viendrais redresser le pays, stopper les destructions et mettre le pays sur les rampes du développement. Je ne dirais pas que je vais le faire, parce que j’ai réalisé et tout le monde le sait », déclare-t-il.

Selon l’ancien président, tout ce qu’il devait faire pour le pays, il l’a fait. « Je pensais que mon successeur s’appuierait sur mes legs pour aller de l’avant, mais je n’ai jamais pensé qu’il détruirait ce que j’ai réalisé pour ce pays. Tout le Sénégal souhaite le départ de Macky Sall. On avait espoir en lui. Mais dafa tass suniou yaakaar (il a déçu). Menul, xamoul liniou ko diokh (il est incompétent) », a asséné Wade.

Pour Abdoulaye Wade, « la seule chose que Macky Sall sache faire, c’est emprisonner les gens. Coupables ou pas ». « Ce que je puis vous dire, c’est qu’il succédera en prison à ceux qu’il a envoyés là-bas. Il le sait bien, parce qu’il ne peut démontrer la culpabilité des gens qu’il a enfermés », prédit-il, ajoutant que Macky Sall «a fait des choses que tout le monde sait. Il a volé l’argent du pays et il a reconnu. Il a dit que les 7 milliards qu’il a aux Etats Unis, c’est moi qui lui offert ça, day f*** ».

L’ancien Président a assuré n’avoir jamais offert 7 milliards à Macky Sall (son ancien Premier ministre), faisant allusion au fonds tawaïnanais. «Je n’ai pas cette somme. Si je l’avais, je le donnerais à mes parents, mes militants ou à des responsables (…) C’est lui qui devait devancer tout le monde à la CREI (Cour de pression de l’enrichissement illicite) qu’il a réactivée. Mais on ne va pas supprimer la CREI, tant qu’on ne l’aura pas jugé dans cette Cour », promet Me Wade.

Source: Vox Populi

 


Leral Titre de votre page