leral.net | S'informer en temps réel

« Wade a un contentieux à solder avec Macky Sall »

La présidentielle 2019 pourrait se gagner ou se perdre par les ressentiments. Le directeur de Publication du journal « le Témoin » essaie de démêler l’écheveau du triangle à lourds contentieux, Wade-Idy-Macky en vue de ces joutes.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Mars 2018 à 12:41 | | 0 commentaire(s)|

A la question de savoir le choix de Wade-père si les plus 500 000 voix de la coalition dirigé par le Pds pourraient faire pencher la balance à la présidentielle de 2019 entre Macky Sall et Idrissa Seck, Mamadou Oumar Ndiaye répond dans les colonnes du journal Enquête que « s’il venait à être confirmé que Karim Wade ne pourrait pas prendre part à la Présidentielle du fait de son exil, de l’incertitude liée à son retour, il y a qu’à même une contrainte par corps qui pèse sur lui, et si finalement Abdoulaye Wade n’avait le choix qu’entre Macky Sall et Idrissa Seck, il choisirait incontestablement Idrissa Seck. Il a un contentieux à solder avec Macky que tout le monde connait : l’emprisonnement de son fils Karim Wade.

Le président Wade ne pardonnera jamais cela à Macky Sall et tant qu’il lui restera un souffle de vie, il se battra pour lui faire payer cet outrage, cette humiliation qu’il lui a fait subir. Pour Wade, Karim est ce qui compte le plus au monde. S’il n’arrive pas à prendre sa retraite politique jusque-là, parce qu’il y a cette affaire de son fils. Même s’il venait à mourir, il ne reposera pas en paix tant que Macky Sall n’aurait pas payé pour cet acte, cette déclaration de guerre qu’il lui a faite en embastillant ce qu’il a de plus cher au monde.
».

 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos