leral.net | S'informer en temps réel

Yaye Mané Albis (Bgg) : « je voudrais bien être vice-présidente, mais la discipline de parti m’impose de ne pas me présenter »


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Octobre 2018 à 13:08 | | 0 commentaire(s)|

Annoncée comme la 8e vice-présidente en cas de désistement de Pape Diop, Yaye Mané Albis observe avec un calme olympien, la scène. Si son nom est lancé par une députée de l’opposition, la responsable de Bokk Gis Gis de Kaolack retrousse les manches de son bazin mauve pour prendre la parole. Pourtant, en cas de déclaration de candidature, elle avait de grosses chances d’être promue.

Mais poliment, Mme Albis, le gabarit costaud, rejette : « les femmes de Bby sont de farouches défenseurs de la parité, votre combat est salutaire. Je vous remercie. Cependant, les femmes de l’opposition ne seront pas en reste dans la défense pour le respect de la parité. Je voudrais bien être vice-présidente, mais la discipline de parti m’impose de ne pas présenter. »

C’est l’impasse. Qui va remplacer Pape Diop ? Et puis, survient la surprise. Elle s’appelle Fatma Diop, députée libérale de Mbacké, élue sur la départementale de la coalition gagnante/Wattu Senegaal. « J’ai reçu une lettre de Mme Fatma Diop qui souhaite être candidate au poste de 8eme vice-présidente », signale Moustapha Niasse sous les ovations de la majorité.






Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos