leral.net | S'informer en temps réel

Zones non connectées à Kolda : 95 villages exclus du réseau de téléphonie mobile

Le désenclavement n’est pas seulement terrestre ou aérien. Il existe aussi dans la couverture en réseau téléphonique mobile. Celle-ci fait grand défaut dans la commune de Saré Bidji.


Rédigé par leral.net le Dimanche 21 Mars 2021 à 08:32 | | 0 commentaire(s)|

Zones non connectées à Kolda : 95 villages exclus du réseau de téléphonie mobile
L’accès au réseau de téléphonie est un véritable calvaire pour les populations de 95 villages situés dans le sud du pays. Ces localités du département de Kolda constituent l’ensemble de la commune rurale de Saré Bidji. Dans cette contrée du Fouladou, on répond à peine au téléphone.

Les différents opérateurs de téléphonie couvrent difficilement cette zone qui a pourtant une forte démographie. Suffisant pour que les habitants, en majorité des jeunes, montent au créneau pour dénoncer cette irrégularité qu’ils qualifient d’injustice. Les populations de cette contrée ne peuvent plus supporter cette «mise à l’écart» de la modernité.

Et comme paradoxe, c’est la commune la plus proche de la ville de Kolda où il y a toutes les antennes des différents opérateurs en téléphonie mobile.
Face à la presse, ces jeunes de la commune de Saré Bidji appellent les autorités administratives et politiques à prendre langue avec les opérateurs de téléphonie pour satisfaire ce besoin pressant des populations.

A en croire Mamadou Touré, les populations de ces villages communiquent avec leurs expatriés après un déplacement dans la ville de Kolda.
Le porte-parole ajoute que la non-disponibilité du réseau téléphonique constitue un blocage pour les évacuations sanitaires en ce sens que personne n’arrive à joindre d’urgence les chauffeurs de l’ambulance. Avec l’absence du réseau, M. Touré affirme que les incendies déciment les villages sans que les sapeurs-pompiers de Kolda n’interviennent, faute d’appel.

Ces populations ont mis à profit cette rencontre pour exiger l’extension du réseau électrique qui, jusque-là, est seulement limité à deux villages que sont Médina Sadiouma et Saré Bidji. Au plan des infrastructures routières, la contrée est désenclavée par la seule piste en latérite venant de Kolda. Ce qui fait qu’à l’intérieur de cette région, il est noté un manque criard de connectivité entre les différents villages et entre ces derniers et le chef-lieu de commune.

Plusieurs maux dont souffre cette commune forte de 15 mille âmes.
Les jeunes de Saré Bidji comptent passer à des actions supérieures si rien n’est fait d’ici un certain temps. Une invite aux autorités à réagir dans les courts délais pour tenter d’apporter les premières solutions à ce problème du réseau de la téléphonie mobile.

Avec les technologies de l’information et de la communication, les élèves, les étudiants et autres veulent eux aussi utiliser les réseaux sociaux pour explorer le monde.
Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page