Verbatim
Je dois concéder que mon titre est un peu provocateur, notamment dans un contexte de demande sociale grandissante. Le bruissement de la rue, et des foyers sénégalais s’amplifie en « silence » tous les jours. D’aucuns envisagent même que le printemps du monde arabe puisse s’étendre dans nos pays pour faucher des hiérarques...


Publicité