leral.net | S'informer en temps réel

10 ans après Sembène Ousmane : La CACSEN prévoit de propager et de revendiquer le legs de cet illustre homme de culture

En prélude du 10e anniversaire de la commémoration de la disparition de Sembène Ousmane (2007-2017), la Communauté africaine de culture/section sénégalaise (CACSEN) a fait face à la presse vendredi 17 novembre, pour parler du colloque qu’elle prévoit d’organiser lors de la célébration du décès du grand écrivain. Sous le thème : « Littérature, cinéma et presse : lecture du legs pluriel de Sembène Ousmane », ce colloque se tiendra du 23 au 25 novembre 2017, sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Novembre 2017 à 14:26 | | 0 commentaire(s)|


« Sembène Ousmane est un africain qui habite le monde de par ses œuvres littéraires et cinématographiques. On parle de lui comme étant le père du cinéma africain », a débuté Alpha Amadou Sy, président de la (CACSEN), lors de la conférence de presse, dans son discours.

Pour le président de la CACSEN, il est temps que les acteurs culturels propagent l’œuvre de cet illustre grand homme, qu'a été Sembène Ousmane. « Il est de notre devoir, nous acteurs de la culture de nous identifier, de revendiquer et de propager l’immense héritage de Sembène Ousmane. 10 ans après sa disparition, nous devons discuter de sa lègue. Et nous devons connaitre les dispositions que nous devrons prendre pour perpétrer cet héritage », dira-t-il.

Durant trois jours, ces acteurs culturels vont créer un débat sur la vie et l’œuvre de Sembène. Une occasion selon la présidente du comité scientifique de la CACSEN, Pr André Marie Diagne Bonarée, de montrer aux jeunes qu’il y a quelqu’un du nom de Sembène Ousmane qui a eu les mêmes problèmes qu’eux, aujourd’hui. Docker, il est revenu chez lui écrire des films afin d’aider son peuple. On va parler de la beauté des œuvres de Sembène avec des projections de films. « Au Burkina Faso, il y a une statue de Sembène Ousmane, des salles de cinéma qui portent son et même une route, alors qu’au Sénégal, il n’y a rien. Il est temps que nous rendions hommage à cet homme, nous Sénégalais », insista-t-elle.

D’éminents universitaires et hommes de culture venant du Mali, du Maroc, du Burkina Faso, de l’Italie, des Etats-Unis et du Sénégal prendront part à ce colloque qui se déroulera du 23 au 25 novembre 2017, à Dakar. Et une enveloppe de 23 millions a été donné par l’Etat et le ministère de la Culture pour la réussite de ces 3 jours de revisite de la vie de Sembène Ousmane.



Fanta DIALLO BA



Cliquez-ici pour regarder plus de videos