leral.net | S'informer en temps réel

152 milliards récupérés sur Arcelor Mittal, Sonacos et Millicom


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Février 2018 à 10:42 | | 0 commentaire(s)|


Même s’il a été incapable de dire exactement le montant qui a été recouvré dans le cadre de la traque des biens mal acquis, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, a révélé le montant reçu pas l’Etat dans les contentieux avec les tiers.

Selon lui, les opérations d’Arcelor Mittal, Millicom et Sonacos ont rapporté à l’Etat près de 152 milliards de FCFA. Faisant dans le ‘’cas par cas’’, il explique que l’Etat a eu une plus-value de cession d’actifs et d’occupation d’un immeuble de la Sonacos. Lequel a été évalué à plus de 2 milliards 498 millions FCFA. Ce, tout en signalant que ce montant a été inscrit dans a deuxième loi de finances rectificative ( LFR) de 2013.

« Reprenons la loi règlement de 2013 ! Vous verrez exactement que, non seulement, cette recette était dans la LFR mais cette recette a fait l’objet d’une appréciation dans le rapport de la Cour des comptes », a soutenu le ministre devant les députés. Poursuivant, il reconnait que l’Etat a effectivement encaissé 75 milliards de francs en trois tranches. A l’en croire, la première tranche de 45 milliards de francs cfa a été inscrite dans la LFR 2014. Tandis que la deuxième tranche de 25 milliards a été inscrite dans la LFR 2015 et la troisième tranche de 5 milliards a été également inscrite dans celle de 2014.

Quant au dossier DP World, le ministre Amadou Ba précise que celui-ci n’est pas lié à la traque des biens mal acquis. « Ce qui lie ce dossier, c’est en réalité cette volonté pour le président de la République de préserver et de gérer au mieux les deniers publics. Il en est de même pour le dossier Mittal », a-t-il relevé.

En outre, il a profité de l’occasion pour rappeler la volonté du gouvernement de mettre en place une gestion transparente, vertueuse et rigoureuse. « Toutes ces opérations ayant pour objet de préserver les intérêts du Sénégal ont rapporté exactement au Trésor public, 152 milliards 984 millions de FCFA », résume l’argentier de l’Etat.




Walfquotidien










Hebergeur d'image