leral.net | S'informer en temps réel

76 travailleurs de l’hôtel King Fahd Palace licenciés: Les travailleurs parlent de complot et décident de porter le combat

Après 11 mois de chômage technique, 76 travailleurs de l’hôtel King Fahd Palace ont été licenciés. Une annonce faite ce samedi par la secrétaire générale du délégué du personnel de l’hôtel. Véronique Ndour puisque c'est d'elle qu'il s'agit, parle de règlement de comptes et de complot. En conférence de presse, au siège de la CNTS, elle dénonce un licenciement économique et abusif, qui ne respecte pas les règles de procédure.


Rédigé par leral.net le Samedi 27 Février 2021 à 16:10 | | 0 commentaire(s)|

» Cette paix sociale que l’on a toujours recherché aujourd’hui, la direction de l’hôtel King Fahd Palace en a profité à cause de cette pandémie, pour faire un règlement de comptes. Nous ne pouvons pas comprendre au moment où il y a une grande rénovation au King Fahd Palace, on voit un groupe de travailleurs licenciés. Comment vous pouvez comprendre quand on fait un licenciement économique, mettre dehors des travailleurs qui ont fait 20 ans de service et garder ceux qui sont là depuis six, dix mois. Si nous faisons les statistiques de ces licenciements, il y a que 4 employés qui ont moins de dix ans, tout le reste, leur moindre âge c’est à partir de 18 ans et la majorité des licenciés sont membres de la CNTS », déplore la syndicaliste.

Le secrétaire général de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS), Mody Guiro a déploré la manière dont la direction de l’hôtel King Fahd Palace a licencié ces 76 travailleurs. » Nous allons poursuivre ce combat avec vous dans la plus grande l’égalité jusqu’au Bureau International du Travail (BIT). La discrimination n’a pas de sens, les travailleurs doivent être traités de la même manière quelquesoient leur appartenance syndicale ».

» Au lieu de prendre des mesures draconiennes de licenciements, le dialogue social en interne doit prévaloir. Dans cette situation de crise, il faut mettre en avant le dialogue social et non la répression. Il faudrait que la direction de l’hôtel King Fahd Palace se ressaisisse », ajoute-t-il.

D’ailleurs le SG de la CNTS, interpelle directement le chef de l’État Macky Sall. Il estime que les responsables des hôtels sont en train de licencier tous azimuts les travailleurs, pour ensuite percevoir les financements promis par l’État. « Ce qui est inadmissible ».




Dakar24sn.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos