leral.net | S'informer en temps réel

A la jeunesse de mon pays ( Ngouda Fall Kane, Ancien président de la CENTIF)

Tu as droit à l’éducation et à la formation. Tu as le droit d’être soignée et protégée. Tu as enfin le droit de travailler et de subvenir à tes besoins. Mais aussi, tu as le devoir de sauvegarder le patrimoine commun des Sénégalais. Tu as le devoir de respecter l’Etat, dont la mission est d’assurer tes droits et de t’imposer tes devoirs.


Rédigé par leral.net le Vendredi 23 Avril 2021 à 09:36 | | 0 commentaire(s)|

A la jeunesse de mon pays ( Ngouda Fall Kane, Ancien président de la CENTIF)
A ceux qui t’ont influencée à travers les émeutes du 3 au 5 mars 2021 pour saper les fondamentaux de l’Etat, je dirai qu’ils se sont trompés lourdement ; on ne mène pas une révolution en détruisant les infrastructures.

A ce propos, je dirai à mon jeune frère Ousmane Sonko que s’il pense incarner l’alternative générationnelle qui, du reste me semble être une absurdité politique, s’il pense incarner « l’antisystème », il se doit d’offrir sa personne en exemple à la jeunesse.

Qu’il recadre alors qu’il est temps ses militants, ses amis et sympathisants, les injures, les insanités, les critiques sans fondement, le nihilisme n’ont jamais permis d’atteindre les sommets, encore moins d’être Chef d’un Etat.

Tout cela me fait dire que s’il n’est pas coupable dans cette affaire strictement privée et personnelle qui l’oppose à cette demoiselle, qu’il laisse donc la justice faire son travail et trancher.

Tout le reste n’est que de la politique politicienne. En définitive, le concernant, je crois savoir, que les Sénégalais, plus précisément la jeunesse sénégalaise qui lui ont offert 15% à la dernière élection présidentielle, attendent de lui des idées pertinentes, socles d’un projet de société capable de transformer le modèle socio-économique qu’il critique.

De plus, je dirai à certains hommes politiques que le langage politique est décevant. Il ne vole pas haut. Mais aussi à une frange des organisations de la société civile, qu’elle se trompe souvent en voulant être un expert de tout.

L’Etat, en dépit de ce que pensent les uns et les autres, doit rester fort, imperturbable et vigilant, en remettant les barrières indispensables afin d’imposer des limites à ne pas franchir.

Enfin, j’adhère totalement au programme de financement de l’emploi et de l’employabilité des jeunes proposé par le Président Macky Sall. Je lui suggère toutefois de faire encadrer ce projet et de faire assurer en permanence, son suivi-évolution mais également et surtout d’éviter que des esprits malveillants en fassent une orientation politicienne.







Ngouda Fall Kane
Ancien IGE,
Ancien Président de la CENTIF



Titre de votre page Titre de votre page