leral.net | S'informer en temps réel

Abdou Karim Fofana, Ministre: "Le Président souhaite défalquer 1% sur chaque salaire de Sénégalais, pour financer une CMU à hauteur de 100 milliards par an"

Une journée de sensibilisation et de dépistage gratuit a été organisée à la Sicap Rue 10 (Dakar), sous le parrainage du ministre de l'Urbanisme, du Logement et de l'Hygiène de vie, Abdou Karim Fofana et de Bouna Kanté. L’initiative rentre dans le cadre de la Campagne mondiale « Octobre Rose », consacrée au cancer du sein.


Rédigé par leral.net le Dimanche 18 Octobre 2020 à 19:01 | | 0 commentaire(s)|

La journée de sensibilisation et de dépistage gratuit organisée à la Sicap Rue 10 de Dakar, parrainée par le Ministre de l'Urbanisme, du Logement et de l'Hygiène de vie, Abdou Karim Fofana et de Bouna Kanté, a drainé du monde. Présent à cette rencontre, le directeur du Centre international de cancérologie de Dakar, Dr. Kassé a vanté les mérites de l'Etat du Sénégal dans l'acquisition de matériel sophistiqué pour le traitement des malades du cancer.

Ainsi, il reconnaît que l’Etat du Sénégal, depuis l'accession de Macky Sall au pouvoir, a fait des efforts extraordinaires dans l'achat de machines de radiothérapie au Sénégal. « Nous disposons aujourd’hui de 4 machines : deux à Dalal Diam, un (1) à l'hôpital Aristide Le Dantec et un (1) au Centre international de cancérologie de Dakar que je dirige. Ces machines peuvent permettre d’irradier entre 2 000 et 4 000 patients par an. Normalement, avec ces 4 machines, on couvre les besoins du Sénégal», se réjouit-il.

Suite à cette révélation, il a suggéré au ministre Abdou Karim Fofana, de dire au chef de l'Etat, que les efforts et la volonté de l’Etat doivent être concentrés dans un programme national pour une prise en charge plus efficiente des questions liées à la lutte contre le cancer. Ce programme, précise-t-il, doit avoir des objectifs très précis, une méthodologie très précise ; et surtout, être budgétisé. « On peut par exemple le faire à travers ce qu'on appellerait Assurance Maladie Universelle (AMU), à travers laquelle, tous les Sénégalais vont participer dans le but de faciliter leur prise en charge et celle de leurs parents et proches», dit-il.

Sous ce registre, le ministre Abdou Karim Fofana qui parrainait la rencontre qui se tenait dans son fief de la Sicap Rue 10, a révélé les intentions et le plan du chef de l'Etat Macky Sall pour financer un accès facile aux soins de santé pour tous les Sénégalais. Selon lui, il faut encore beaucoup d'efforts pour avoir un système de couverture maladie universelle performant, comme l'a souligné le Docteur Kassé.

Toutefois, conseille-t-il, il faut y aller par étapes. L'Etat du Sénégal a mis en place une première Couverture maladie universelle (Cmu). Mais ce qui est le souhait du Président Macky Sall, c'est de défalquer 1000 francs ou 1% de chaque salaire de Sénégalais, pour pouvoir financer à hauteur de 100 milliards FCfa par an, le système de couverture maladie universelle, au lieu des 30 milliards par an, afin que chaque Sénégalais puisse accéder facilement aux soins médicaux.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page