leral.net | S'informer en temps réel

Abdoulaye Mamadou Guissé sur l’invitation au dialogue du ministre de l’Intérieur : « Aly Ngouille Ndiaye est simplement, qu’on le veuille ou non, le doublon de Macky Sall »


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Octobre 2017 à 13:23 | | 0 commentaire(s)|

Abdoulaye Mamadou Guissé sur l’invitation au dialogue du ministre de l’Intérieur : « Aly Ngouille Ndiaye est simplement, qu’on le veuille ou non, le doublon de Macky Sall »
Le dialogue politique que veut entamer Aly Ngouille Ndiaye dans les jours à venir, n‘est pas considéré comme une urgence par certains partis politiques. En tout cas, pour le leader du Mouvement culturel pour le salut du Sénégal ‘’fulla ak fayda’’ (Mcss), « la réorganisation de l’opposition avant le dialogue national, est une exigence de l’heure ».

« Le ministre Aly Ngouille Ndiaye en charge de l'Intérieur et de la Sécurité publique et non moins organisateur du processus électoral, vient de jeter les bases d'un dialogue national pour asseoir des élections présidentielles crédibles et dénuées de triches et hold-up comme ce fut le cas des législatives passées, qui viennent de nous installer une 13e législature sur commande, à la fois illégale et illégitime », a déclaré, hier, Abdoulaye Mamadou Guissé.

Dans un document qu’il a rendu public, il a indiqué qu’ « en somme, le Ministre Aly Ngouille Ndiaye est simplement qu'on le veuille ou non, le doublon de Macky Sall, président de l'APR. Mais, j'ai la certitude de la fidélité et de l'engagement de l'homme pour l'applicabilité à 100% de sa feuille de route vers le sommet. Les présidentielles de 2019 doivent se jouer et non se négocier. Actuellement, elles se négocient dans un rythme de guerre froide et qui nous tire inéluctablement, vers une coexistence négociée ».

Selon lui, ces élections se négocient et les facteurs, plus que des indicateurs, sont là et visibles. « Macky Sall a défini déjà les règles du jeu électoral et le banc d'essai a été les législatives, où le score est totalement commandité », a accusé Abdoulaye Mamadou Guissé.

A l’en croire, « le nouveau gouvernement du président Sall, est une équipe électorale, prête à remporter 2019 ». « J’ai toujours pensé qu'il est plus difficile de faire la paix que de faire la guerre. Il est aussi plus facile de se diviser que de s’unir. A 15 mois des présidentielles, le dialogue sur les règles du jeu universel est une urgence mais la réorganisation de l'opposition, est une exigence de l'heure », a conclu M. Guissé.


Vox populi








Hebergeur d'image