leral.net | S'informer en temps réel

Aboubacry SOW, Directeur général de la SAED: « Accélérer la cadence pour réaliser plus rapidement les objectifs assignés… »


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Mai 2019 à 20:15 | | 0 commentaire(s)|

Dans la Vallée où il a blanchi au milieu des rizières et autres diguettes, il est crédité d’un solide capital – estime auprès des organisations de producteurs (OP), qui le présentent souvent comme un infatigable travailleur, affublé d’une rare générosité dans l’effort.

Ingénieur en Génie Rural et expert hydraulicien et en gestion des ressources en eau, il a fait l’essentiel de son parcours professionnel à la Société Nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du Delta et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), où il est entré en 1989.

De la fonction de Chargé de projets au BEC (Bureau d’étude et de contrôle) à Directeur Général Adjoint(Dga) en passant par Directeur des aménagements et infrastructures hydro-agricoles(Daih), Ingénieur Délégué, Aménagiste-Contrôleur des travaux , entre autres responsabilités, le tout nouveau patron de la SAED ne risque pas le dépaysement.

Aboubacry SOW-puisque c’est de lui qu’il s’agit – est tout simplement un homme du sérail. Sa récente nomination est la reconnaissance d’un mérite aux yeux de nombreux observateurs, qui soutiennent que ce natif de Ndiouganabé -Méri (dans le Département de Podor) a fait ses preuves au niveau de cette Société Nationale dont la mission générale est de promouvoir le développement de l’agriculture irriguée en rive gauche du fleuve Sénégal et de la Falémé.

En effet, il a activement participé dans ses domaines de compétence, aux résultats probants obtenus par cette Structure, notamment en matière de Maîtrise d’ouvrage déléguée de l’Etat pour les aménagements et infrastructures hydro-agricoles.

« J'ai bon espoir qu'il va aller au-delà des attentes du Président de la République Macky SALL et de son ministre de l’Agriculture Professeur Moussa BALDE qui ont porté leur choix sur sa personne. Il est dans son terrain de prédilection .Mieux, il sait écouter et parler à tout le monde, en plus de son pragmatisme doublé d’un sens élevé de la collégialité », souligne ce responsable d’OP dans la cuvette de Diomandou. Sur la même lancée, cet acteur de la filière riz se dit convaincu que le nouveau Dg de la SAED va « avec humilité, détermination et rigueur, relever tous les défis rattachés à cette nouvelle station ».

Un homme du sérail prêt pour relever les défis

Le même sentiment est noté auprès de ce syndicaliste de la boîte, qui a pratiqué l’Homme depuis trois décennies : « Aboubacry SOW est un partisan du travail bien fait, c’est un gagneur. Il a un style sobre, direct et franc qui privilégie le résultat. Son engagement au service des acteurs de la Vallée ne fait l’ombre d’aucun doute. Nous sommes honorés à travers le choix porté sur sa personne pour diriger la SAED », ajoute t-il.

Militant de la première heure de l’Alliance pour la République, Aboubacry SOW est aussi le Maire de la Commune de Méri (Département de Podor). Toujours très actif et dynamique sur le champ politique, il a été de tous les combats pour assurer les succès électoraux du parti du Président Macky SALL dans cette partie du Fouta. En compagnie du Ministre Abdoulaye Daouda Diallo, coordonnateur départemental de l’APR, il a beaucoup contribué à la réélection du Président de la République. D’ailleurs, les suffrages favorables obtenus à Méri par le candidat Macky Sall, le 24 février dernier, placent largement cette collectivité territoriale au-dessus de toutes les autres.

Sa proximité voire même complicité avec l’actuel ministre des Finances et du Budget, relève d’un secret de polichinelle, les deux hommes s’entendent à merveille.
La contribution de l’édile de Méri dans l’organisation et la massification de l’APR, est fortement saluée dans le département de Podor. Une autre facette de sa personnalité, celle là moins connue : c’est aussi un redoutable manœuvrier.

Avec beaucoup de talent et de modestie, il a circonscrit - sans tambour ni trompette- des foyers de tension entre responsables locaux de l’APR. En bon sapeur-pompier, il a ainsi réussi à ramener à de meilleurs sentiments des militants et des responsables qui se regardaient en chiens de faïence. « Ce qui compte c’est le résultat final. Quand les populations ressentent qu’elles sont bien accompagnées par leurs besoins et attentes, elles n’en sont que plus sereines et confiantes. Le bilan du premier mandat du Président Macky Sall très éloquent », explique-t-il.

Assurément, Aboubacry SOW est valeur sûre de l’Alliance pour la République(Apr), une formation politique qu’il a intégrée « pour être plus proche des populations et se battre avec elles en vue la prise en charge pleine et entière de leurs besoins fondamentaux ». Une tâche, une mission à laquelle il s’acquitte avec abnégation.

« Maintenant, il est tout aussi extrêmement important que tout un chacun s’investisse, aille au corps à corps avec les citoyennes et les citoyens et puisse être disponible pour les populations, pour que les perspectives tracées, à travers les cinq initiatives pour le second mandat soient bien appropriées par les populations.» C’est la conviction du nouveau Dg de la SAED, qui rappelle que chaque responsable du Parti peut servir son pays à partir de la station qu’il occupe. C’est d’abord, un sacerdoce, souligne t-il avec force.

Une valeur sûre de l’APR

Pour l’heure, il réaffirme tout son engagement à renforcer et consolider les acquis du premier mandat du Président de la République. Entre conviction, rigueur et compétence, Aboubacry SOW qui mesure à sa juste valeur la lourde charge qu’il vient d’hériter, entend « travailler beaucoup et accélérer pas pour atteindre l’autosuffisance aussi bien en riz que pour les autres spéculations comme la tomate, l’oignon et les cultures émergentes pratiquées dans la Vallée ».

Dans le sillage de son prédécesseur avec qui il formait un duo de choc, le Dg de la SAED nourrit l’ambition de consolider les résultats probants engrangés par Samba Ndiobène KA.

À propos de ce dernier, promu récemment ministre de l’Elevage et des Productions Animales, il dira : « À la tête de la SAED, Samba Ndiobène KA a réussi, à faire beaucoup de choses, grâce à un esprit de générosité dans l’effort et un management efficient des ressources humaines, entre autres qualités intrinsèques. Je sui sûr qu’il réalisera de belles choses à son nouveau poste de responsabilité ».

Aussi, a-t-il annoncé que tous les acteurs de la vallée seront mobilisés et boostés pour atteindre ensemble les objectifs assignés le plus rapidement possible.






Abou KANE





 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos