leral.net | S'informer en temps réel

Accusé d'avoir voulu retourner au Parti socialiste : Djibo Kâ dément Ousmane camara

Dans son livre, ‘Mémoires d’un juge africain’, paru récemment, l’ancien magistrat et ministre sous le régime de Abdou Diouf prête à Djibo Kâ, l’animateur du Courant du renouveau d’alors d’avoir, un moment, songé à retourner au bercail. Une accusation contre laquelle Djibo Kâ s’est porté en faux.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Juillet 2010 à 17:04 | | 1 commentaire(s)|

Accusé d'avoir voulu retourner au Parti socialiste : Djibo Kâ dément Ousmane camara
Si l’on en croit au juge Ousmane camara, à la fois ancien ministre et proche de Abdou Diouf, dans ses ‘Mémoires d’un juge africain’, la tentation d retourner au Parti socialiste a animé, un moment, Djibo Leity Kâ qui a quitté en 1998 cette formation politique ‘pour aller construire une maison du père plus belle’. L’intéressé qui était, ce week-end, en meeting de mobilisation de ses militants au fin fond du Niani, plus exactement à Koussanar, s’est inscrit en faux contre cette accusation. ‘Je n’ai jamais, jamais, jamais voulu retourner au Parti socialiste et Ousmane Camara le sait d’ailleurs’, a-t-il juré en répondant à une question des journalistes. Avant de préciser que Ousmane Camara est son oncle. ‘Je lui ai adressé une lettre très respectueuse, mais très claire. Et je l’ai fait transmettre par porteur, mais je n’ai pas voulu la publier dans la presse. Il sait ce que je sais. Et je respecte bien Ousmane Camara’, a-t-il dit.
Revenant sur le déroulement de la fameuse réunion de rapprochement, Djibo Kâ rappelle qu’à l’époque, il était à Matam. ‘Les sages du parti (Parti socialiste, Ndlr) m’ont convoqué à Dakar. Et j’ai déféré avec respect. J’ai voyagé toute la nuit. J’ai fait plus de 750 kilomètres. Je suis venu le matin chez feu Médoune Fall où j’ai trouvé tous là-bas et ils m’ont dit qu’ils étaient mandatés par le président Diouf pour que j’arrête les activités du courant du Renouveau à l’époque. J’étais accompagné de mon ami, Modou Amar et de Samba Bâ. Don , il y a des témoins. Et grâce à Dieu, ils sont vivants. Je leur ai dit ceci : ‘Si je savais seulement que c’est cela que vous vouliez me dire, je n’allais pas déférer à votre convocation, malgré le respect que je vous dois.’

Par ailleurs, le leader du renouveau n’a pas caché sa satisfaction face à la mobilisation des rénovateurs de Koussanar, dirigés par Mame Diarra Kâ. ‘J’ai vu une forte mobilisation ici à Koussanar. Ce qui veut dire que l’Urd est debout ici plus que jamais. Je suis persuadé que, partout ailleurs, c’est pareil. C’est la raison pour laquelle, je dis que l’espoir est plus que jamais permis. Je suis réconforté et je suis décidé plus que jamais à aller de l’avant à côté de mon parti et dans le cadre de l’Alliance Sopi pour toujours pour contribuer activement à la victoire de notre candidat, le président Wade en 2012’, dira-t-il. Non sans préciser : ‘Je le réaffirme clairement : Mon objectif ultime est de conquérir le Sénégal démocratiquement.Mais chaque chose en son temps.’

Mamadou SARR
Source Walfadjri



1.Posté par ngagne le 19/07/2010 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce monsieur de djibo est toujours dans une démarche obscure, en 2000, il avait déclaré je le cite" je demande aux militants et sympathisants, aux électeurs et électrices qui m'ont accordé leur confiance le 19 mars 2000 de porter cette suffrage sur le candidat abdou diouf pour que nous montrions bel et bien que le renouveau est la clé du changement" alors ce ne serait surprenant d'avoir cette information de taille. Djibo change de peau a tout moment

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos