leral.net | S'informer en temps réel

Accusée d’avoir enterré vivant son bébé : N.T.K acquittée au bénéfice du doute

N.T. K. une aide matrone, mariée et mère de deux enfants, était à la barre du tribunal de Grande instance de Kaolack, hier pour les faits d’infanticide qui remontent au 15 novembre 2016, rapporte "Vox Populi".


Rédigé par leral.net le Samedi 13 Juillet 2019 à 11:47 | | 0 commentaire(s)|

Devant le juge, N. T. K. reconnaît les faits. Toutefois, la mère de famille qui dit avoir été enceintée par un superviseur qu’elle a rencontré lors d’une session de formation, soutient que son bébé de sexe féminin à qui elle a donné naissance après 6 mois de grossesse, était mort-né et qu’elle l’aurait enterré en présence d’une certaine Fatou Kâ.

Elle a soutenu n’avoir jamais eu l’intention de tuer son bébé, sinon elle n’aurait pas gardé cette grossesse pendant 6 mois.

Toutefois, le procureur a considéré les faits en homicide préparé et a requis 5 ans de travaux forcés contre N. T. K. Mais après délibération, la chambre criminelle a acquitté l’accusée au bénéfice du doute.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos