leral.net | S'informer en temps réel

Actes de banditisme perpétrés : La jeunesse libérale condamne avec fermeté la tentative de déstabilisation du pays

La Fédération internationale de la jeunesse libérale (IFLRY) a choisi le Sénégal pour abriter ce week-end, son 50e anniversaire. Un choix justifié par la stabilité et l’hospitalité, qui constituent la marque de fabrique du pays. Le comité d’organisation a témoigné sa reconnaissance et sa gratitude pour l’opportunité offerte. La jeunesse libérale a condamné avec fermeté les actes de banditisme, perpétrés hier, par une certaine opposition sans foi ni loi. Elle dénonce une certaine opposition, incapable de gagner une élection, qui compte mettre ce pays à feu et à sang, pour obtenir gain de cause.


Rédigé par leral.net le Dimanche 19 Juin 2022 à 02:13 | | 0 commentaire(s)|

Actes de banditisme perpétrés : La jeunesse libérale condamne avec fermeté la tentative de déstabilisation du pays
Le Sénégal a abrité ce week-end, le 50e anniversaire de la Fédération internationale de la jeunesse libérale. Le comité d’organisation se rejouit de la création de la section Afrique de l’IFLRY, dénommée Jeunesse libérale africaine pour la Liberté (ALYF). Cette antenne d’une importance capitale sera, dit-on, une tribune, devant permettre de se prononcer sur toutes les questions qui intéresseront les jeunesses libérales.

Ainsi, le président de la République du Sénégal, Macky Sall a été remercié pour l’audience, accordée et montrant son leadership et sa disponibilité de les accompagner, en vue de relever les défis futurs. Cette jeunesse libérale estime qu’il demeure aujourd’hui, le premier donateur de l’ALFY. « Hier, au moment où certains marchands d’illusions voulaient vaille que vaille brûler le pays pour installer le chaos, la jeunesse libérale sénégalaise, pouvoir comme opposition, étaient en conclave pour discuter de l’avenir du pays. Mais aussi, des idéaux du libéralisme.

Aujourd’hui, la jeunesse mondiale reconnaît le leadership du Président Macky Sall, qui vient encore de nous démontrer à bien des égards, que son seul et unique sacerdoce, c’est l’émergence et la stabilité des pays du monde
», se défend cette jeunesse libérale mobilisée.

Sous ce registre, la jeunesse mondiale a témoigné aussi, une reconnaissance et gratitude à l’endroit du président Abdoulaye Wade qui est incontestablement le père du libéralisme en Afrique. « Nous condamnons fermement les actes de banditisme perpétrés par une certaine opposition sans foi ni loi. Etant incapable de gagner une élection, elle compte mettre ce pays à feu et à sang pour obtenir gain de cause. Un homme politique, soucieux de l’avenir de notre pays, ne peut avoir cette posture. Après que le droit ait été dit par les institutions habilitées, laissons le soin au peuple souverain d’arbitrer », plaide-t-elle.





Ousmane Wade

Leral Titre de votre page