leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Boubacar Sèye: L'abandon des charges exigées


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Février 2021 à 21:01 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Boubacar Sèye: L'abandon des charges exigées
La Conférence des Leaders du Congrès de la Renaissance Démocratique (CRD) avec à sa tête, l’Honorable député Mamadou Lamine Diallo, s’est réunie le mardi 2 février 2021 en visioconférence. Ces opposants ont exigé l’abandon de toute charge contre Boubacar Seye, président de l’Ong Horizon sans frontières.

« Sur le plan politique, le CRD a noté une intensification de la négation systématique des libertés, avec des relents dictatoriaux. Incapable en effet de trouver des solutions aux problèmes du pays, Macky Sall se réfugie derrière l’autoritarisme », a d’emblée noté le Crd, dans un communiqué.

Ces opposants ont exigé « l’abandon de toute charge contre Boubacar Seye, simplement embastillé pour avoir demandé la vérité sur l’utilisation des fonds de l’Union Européenne qui étaient destinés à lutter contre l’émigration clandestine ».

Mercredi, Boubacar Sèye a obtenu une liberté provisoire, après avoir été entendu dans le fond par le juge d’instruction. La diligence de son dossier est liée à son état de santé qui s’est dégradé en prison, où il a été écroué pour « diffusion de fausses nouvelles ».

Arrêté à l’Aéroport international Blaise Diagne, le président d’Horizon sans frontières a été entendu à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane. Il lui est reproché, lors d’un entretien publié le 27 octobre 2020, d’avoir accusé l’Etat de détournement des fonds alloués par l’Union européenne dans la lutte contre l’émigration clandestine.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos