leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Khalifa Sall : Cissé Fall, l’un des assesseurs du juge Demba Kandji, servait au … ministère de la Justice


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Juillet 2018 à 10:00 | | 0 commentaire(s)|

Le fait a quasiment échappé à tout le monde. Seuls, peut-être les avocats l’ont remarqué. Et pourtant, c’est flagrant. En effet, par l’ordonnance par laquelle le Premier président de la Cour d’appel de Dakar a modifié la composition de la deuxième Chambre correctionnelle de la cour d’appel, pour « se nommer » président de cette chambre dans l’affaire opposant Khalifa Sall et Cie au ministère public, Demba Kandji a aussi nommé, comme deuxième assesseur, le juge Cissé Fall. Un fait que relève un avocat de la défense sous le sceau de l’anonymat, qui estime cela d’autant plus curieux que le juge Cissé Fall était affecté au ministère de la Justice. Pis, lors du procès en première instance, informe toujours notre source, le magistrat venait régulièrement aux audiences avec son bloc-notes. Durant tout le procès, il était très concentré sur son sujet et prenait des notes comme pour préparer son rapport.

La nomination d’un tel juge, qui vient directement du ministre de la justice, dans un procès qui oppose un citoyen au ministre public, a sérieusement inquiété l’avocat de la défense avec qui nous nous sommes entretenus. Même si, par ailleurs, c’est légal. Mais cette décision faisant suite à l’attitude du Premier président de la Cour d’appel, qui a senti la nécessité de changer la composition de la deuxième Chambre pour la présider, rend cette nomination encore plus troublante aux yeux de notre source. « C'est comme si les magistrats qui composaient cette Chambre n’ont pas les compétences requises pour gérer ce dossier  », déplore-t-il. Avant de se poser un certain nombre de questions : « pourquoi Demba Kandji a choisi de prendre le dossier en main ? (Ndlr : il faut tout de même signaler que ce n’est tout de même pas la première fois qu’il le fait et c’est tout à fait légal). Autre question : pourquoi, dans la nomination des juges qui vont l’accompagner, il a préféré quelqu’un du ministère ? » Même si Cissé Fall est présenté comme un magistrat intègre et très compètent, le fait qu’il vienne du ministère ne rassure pas tout le monde.

A côté de Demba Kandji et Cissé Fall, il y a le juge Amady Diouf, lui aussi juge compétent, courageux et intègre selon ses collègues interrogés. Il faut rappeler que c’est à la majorité des voix que les décisions se prennent.





Les Echos



Cliquez-ici pour regarder plus de videos