leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Khalifa Sall : "Jamais dans l’histoire politique du Sénégal, la justice n'a été discréditée à un tel niveau"


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Décembre 2017 à 09:12 | | 0 commentaire(s)|


Idrissa Seck n’attend rien de l’issue de l’affaire de Khalifa Sall. Car selon lui, « ce procès n’est rien d’autre que la matérialisation d’un projet d’élimination d’un adversaire politique à la compétition électorale de 2019. Ce n’est rien d’autre que cela », insiste le président du parti Rewmi, en entretien avec « Vox populi ».

L’ancien Premier ministre est d’autant plus convaincu qu’il pense que «chaque Sénégalais doit se mobiliser pour que les dérives ou manipulations de notre justice au service de l’intérêt politicien du régime, que ces dérives-là cessent. Chaque Sénégalais doit en faire son combat. Parce que jamais dans l’histoire politique du Sénégal, on a atteint un tel niveau de discrédit de la justice, manipulée par l’exécutif, au point d’en faire une arme de destruction politique. Au lieu de rendre la justice au nom du peuple et d’en faire un outil de régulation de notre vie sociale et de la paix, (ils l’utilisent à des fins politiques) ».

Après neuf mois de détention préventive, le maire de Dakar et ses collaborateurs ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Dakar. Le procès ouvert hier, a été ajourné jusqu’au 3 janvier 2018.

Pour rappel, Khalifa Sall et Cie sont poursuivis pour les chefs d’association de malfaiteurs, détournement de derniers publics portant sur 1,8 milliard de F CFA, escroquerie portant sur les derniers publics, blanchiment et faux et usage de faux en écritures administratives et de commerce. L’affaire porte sur l’utilisation des fonds de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos