leral.net | S'informer en temps réel

Affaire Khalifa Sall : Les avocats de la Ville de Dakar, «les oubliés»


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Décembre 2018 à 17:06 | | 0 commentaire(s)|

Affaire Khalifa Sall : Les avocats de la Ville de Dakar, «les oubliés»
Ce jeudi, lors du procès de Khalifa Ababacar Sall et Cie devant la Cour suprême, le président Amadou Baal a donné la parole à toutes parties au procès afin qu’elles fassent des observations à la suite des demandes de renvoi du procès ainsi que la jonction des dossiers en pourvoi. Sauf à la ville de Dakar.

Alors qu’il a fait remarquer dans son argumentaire, au moment de rejeter la demande de renvoi formulée par les conseils de la défense, que «le Code de procédure pénale permet à la chambre de prendre une décision qui est insusceptible de recours». «Donc, nous acceptons la jonction de certaines affaires. S’agissant de la demande de renvoi, la chambre la juge irrecevable», a lancé le juge.

Avocat de la mairie de Dakar, Me Ousseynou Gaye, qui n’a cessé de demander la parole avant la décision d’Amadou Baal, a fini par se faire entendre. «La ville de Dakar est partie au procès. Vous devez vous soucier des observations de la ville de Dakar. L’histoire retiendra que vous avez jugé sans donner la parole à la ville de Dakar», a-t-il précisé.

Egalement, Me Ibrahima Diaw s’est attaqué au président, en ces termes : «Quand vous avez brandi le Code de procédure pénale à l’entame de ce procès, nous avons compris que le droit sera respecté. Je demande au greffier de noter que le président a pris la décision de jonction et du rejet de la demande de renvoi sans donner la parole à la Ville de Dakar.»
 



Cliquez-ici pour regarder plus de videos