leral.net | S'informer en temps réel

Affaire d’enregistrement audio : Mouhamet Sylla et Khadim Ngoumba prennent la défense de Samuel Sarr.


Rédigé par leral.net le Vendredi 29 Septembre 2017 à 23:14 | | 0 commentaire(s)|

Suite à l’affaire du fameux enregistrement audio entre Me Wade et Samuel Sarr où le premier cité aurait traité de tous les noms d’oiseaux le second, des talibés de Serigne Saliou ont, dans une vidéo visionnée par leral.net, dénoncé ce qu’ils appellent "de l’acharnement" sur l’ancien ministre de l’Energie.

Selon Mouhamet Sylla et Khadim Ngoumba puisque c’est de ces deux talibés qu’il s’agit, les faits reprochés à Samuel Sarr dans un enregistrement audio n’ont qu’un seul but visé : "celui de nuire à un homme et un talibé qui s’est toujours battu pour la cause de Touba et de Serigne Saliou".

Selon Sylla et Ngoumba « Samuel Sarr fait partie aujourd’hui, de l’histoire de Touba parce qu’il est l’une des rares personnes à marcher pieds nus dans cette ville de Sainte, pour son amour, sa foi et son acte d’allégeance à l’endroit de Serigne Touba.
Il a toujours, de façon discrète, contribué soit financièrement ou physiquement aux œuvres de maintenance des Mosquées à Touba. Donc aujourd’hui, c’est ce talibé de Serigne Saliou qu’on veut salir dans des histoires d’enregistrement. Bien avant qu’il ne soit ministre, Samuel Sarr ne souffrait d’aucun déficit financier. Il savait répondre à toutes ses charges familiales et sociales. Nous mettons en garde contre toute tentative de diabolisation sur la personne de Samuel Sarr. »


Ainsi, Mouhamet Sylla et Khadim Ngoumba qui ne comptent pas s’arrêter uniquement à la défense de l'ancien ministre de l'Energie, ont aussi décidé de ne plus permettre à personne de s'en prendre injustement, à un talibé de Serigne Saliou.








Hebergeur d'image