leral.net | S'informer en temps réel

Affaire de la Caisse d’avance: le renvoi qui peut mettre de l’eau au cautionnement de Khalifa Sall


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Décembre 2017 à 10:40 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
La requête aux fins d’obtenir l’autorisation de consigner en vue d’une liberté provisoire déposée hier ,devant le Doyen des juges d’instruction par les avocats de Khalifa Sall et ses co-inculpés, risque de ne pas avoir une issue favorable.

En effet, le magistrat-instructeur ne serait pas dans les dispositions de rendre une ordonnance aux fins de constitution des garanties réelles offertes sur la base desquelles les autorités foncières compétentes procéderont à l’inscription des garanties réelles sur simple réquisitions des conseils de requérants.

Car, le procureur de la République a transmis hier, son réquisitoire définitif ordonnant la traduction de tous les inculpés devant le tribunal correctionnel. En clair, Khalifa Sall, ainsi que ses sept co-inculpés, à savoir Mbaye Touré, Mamadou Oumar Bocoum, Fatou Traoré, Yaya Bodian et X, risquent d’être traduits devant le juge du Tribunal correctionnel pour être jugés sur les délits d’association de malfaiteurs, complicité de faux en écritures de commerce, détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage de faux dans des documents administratifs et blanchiment de capitaux.

Les mêmes sources précisent que le Doyen des juges pourrait rendre aujourd’hui l’ordonnance de renvoi de Khalifa Sall et ses co-accusés devant le Tribunal. Toutefois, les réquisitions du parquet coïncident avec un changement de fusil d’épaule de Khalifa Sall et Cie, qui offrent finalement des garanties de cautionnement.





Source: L'Obs