leral.net | S'informer en temps réel

Affaire de la gestion de la caisse d'avance, Abdoulaye Baldé parle de manipulation

Déjà visé par l'audit de l'Inspection générale d'Etat, Abdoulaye Baldé fait dans la sérénité. Le maire de Ziguichor qui apporte son soutien à son collègue de Dakar, Khalifa Sall parle de manipulation dans son cas.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Février 2017 à 11:34 | | 0 commentaire(s)|

Affaire de la gestion de la caisse d'avance, Abdoulaye Baldé parle de manipulation
Le patron de l'UCS se dit désolé du traitement réservé à son collègue maire de Dakar et lui assure son soutien, sa solidarité et son amitié tout en regrettant la démarche des autorités. De la même manière, il regrette le manque d'immunité pour les maires.

Pour lui, comme les députés, les maires devraient bénéficier de ce verrou juridique. Ce qui n'est pas le cas pour le moment, constate avec amertume le maire de Ziguinchor qui invite par conséquent, l'association des maires du Sénégal à prendre en charge cette préoccupation légitime.

Malgré les rumeurs qui circulent sur sa gestion, le président de l'Union des centristes du Sénégal, reste serein. L'édile de Ziguinchor ne semble pas outre mesure ébranlé par tout le vacarme provoqué par le rapport de l'Inspection générale d'Etat.

Ce rapport qui vaut actuellement des ennuis judiciaires au maire de Dakar contient des recommandations faites après le passage des enquêteurs dans la capitale du sud mais aucune ne renvoie à une quelconque faute de gestion dans la conduite des affaires de la mairie de Ziguinchor à en croire le patron de l'UCS. "Beaucoup de mairies ont été auditées par l'IGE. Je peux vous assurer que n'avons eu aucune remarque sur le plan financier, ni sur une quelconque malversation. La seule remarque qui concerne les affaires financières, c'est qu'au contraire, la mairie me doit de l'argent et beaucoup d'argent", fait-il savoir.

sourde: walf quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page