Afrobasket féminin 2017 : Le Nigéria détrône le Sénégal, en conservant son invincibilité


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Août 2017 à 00:47 | | 0 commentaire(s)|

Le Nigéria n'a finalement perdu aucun match de cet Afrobasket féminin 2017.

S'étant imposées ce dimanche soir en finale aux Sénégalaises, championnes d'Afrique en titre, les Nigérianes, portées par Osaretin Evelyn Akhator (13 points et 7 rebonds), ont bataillé de bout en bout, avant de s'imposer au terme d'une seconde période parfaitement maîtrisée (65-48).

Comme en 2005 à Abuja, les D'Tigress renversent les "Lionnes" du Sénégal en finale de l'Afrobasket 2017 et deviennent championnes d'Afrique!

Avec un impressionnant bilan de 8 victoires en huit matchs, le Nigéria aura marqué ce championnat d'Afrique féminin de toute sa classe, écrivant au passage une nouvelle page de l'histoire.

Le Sénégal par le biais de sa star Astou Traoré, (17 points et 6 rebonds), avait pourtant mené les débats dans le premier quart, mais les Nigérianes ont été les plus costaudes mentalement et des deux côtés du terrain.

Astou Traoré termine ainsi meilleure marqueuse du tournoi, tandis que la star nigériane Evelyn Akhator, est élue sans surprise MVP de la compétition. Les deux joueuses seront également élues dans le cinq majeur du tournoi.

Les Nigérianes malmenées au premier quart-temps reviennent de façon spectaculaire dans le match. Le Sénégal est resté quatre minutes sans marquer le moindre panier.

A deux minutes de la fin de la première période, le Nigeria mène au score 29-27. A l’issue du temps, le Nigeria mène 33-28.

Les Lionnes du Sénégal ont, encore une fois, perdu devant une belle équipe nigériane. Les protégées de Tapha Gaye sont, durant toute la rencontre, restées derrière, devant l'agressivité de leurs adversaires.'


Les Sénégalaises n’ont pu relever leur niveau de jeu jusqu’à la 3e manche lors de laquelle elles devaient pallier un écart de 3 points. Astou Traoré et cie ont donc sombré, ne pouvant suivre le rythme intense imposé par le Nigéria. Le score sera de (48-65) et les "Lionnes" de passer à côté de leurs chances de remporter un 13e sacre.