leral.net | S'informer en temps réel

Aïda Mbodj: "Je sais que je suis la prochaine cible..."


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Mars 2017 à 12:31 | | 0 commentaire(s)|

Aïda Mbodj: "Je sais que je suis la prochaine cible..."
Après l'exclusion de Farba Senghor et Pape Samba Mboup, des voix s'élèvent au Parti démocratique sénégalais ( Pds) pour réclamer la tête de Aïda Mbodj. La président du groupe parlementaire des Libéraux est accusée, en plus d'activité fractionniste, de collusion avec l'ennemi. "Je sais que je suis la prochaine cible sur la liste. Déjà, sur la base d'accusations mensongères, des gens ont proposé mon exclusion. Ils n'ont aucun argument contre moi", se défend Aïda Mbodj.

Très en colère contre l'exclusion de Farba Senghor et Pape Samba Mboup, la responsable libérale soutient que les commanditaires n'agissent pas dans l'intérêt du parti. "C'est dommage que ces gens qui disent œuvrer pour le parti, en viennent à ces décisions extrêmes. Nous sommes dans un parti démocratique. C'est le débat d'idées qui doit prévaloir. Dans un parti organisé, l'exclusion est l'arme des faibles. Le parti devrait essayer de réunir tous ses enfants au lieu d'en exclure. Je le déplore avec la dernière énergie", a-t-elle martelé.

La députée libéral trouve anormal que le Pds s'allie avec des partis qui les ont pourtant combattus. " Au moment où on exclut les symboles du parti, on s'allie avec des politiciens qui nous ont traités de tous les noms d'oiseaux. C'est paradoxe que je comprend pas. Je ne croyais pas qu'ils iraient jusque là", fait-elle remarquer.

L'Observateur










Hebergeur d'image