leral.net | S'informer en temps réel

Aïda Mbodji se réconcilie avec la jeunesse de Bambey

Bambey, 18 juil (APS) – Le maire de Bambey, Aïda Mbodji, a décidé dimanche de faire la paix avec la jeunesse de sa commune avec qui elle entretenait, depuis un an, des relations difficiles.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Juillet 2010 à 06:16 | | 4 commentaire(s)|

Aïda Mbodji se réconcilie avec la jeunesse de Bambey
Aujourd’hui, cette situation semble dissipée à l’issue d’une médiation de Mbaye Touré, ancien président de l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (ODCAV).

‘’A l’origine, il y avait des incompréhensions nées de considérations politiques. On a voulu utiliser le mouvement navétane pour me combattre’’, a-t-elle rappelé. ‘’C’est pourquoi, s’est-elle justifiée, j’ai adopté le principe de faire face et d’entretenir certaines relations’’.

Vice-présidente de l’Assemblée nationale du Sénégal, l’édile de Bambey affirme avoir fait preuve d’ouverture par rapport aux bonnes volontés qui devaient s’investir pour le rapprochement des deux parties mais aussi ‘’préserver certains acquis’’.

L’ancienne ministre s’est plainte cependant de l’attitude de l’autorité administrative du département. ‘’Au lieu de rapprocher la position des jeunes de la nôtre, le préfet a préféré les manipuler et jouer un contre-pouvoir’’, a-t-elle dit.

‘’Je suis un maire légitime, bien élu, et je pense que sa démarche n’a pas prospérer’’, a ajouté Mme Mbodji qui a également interpellé le ministre de l’Intérieur pour lui demander de ‘’retenir le préfet’’.

Joint par téléphone, le préfet du département de Bambey, Oumar Mamadou Baldé, a dit qu’il ‘’n’a jamais eu l’idée de manipuler la jeunesse’’.

‘’Quel intérêt ai-je à manipuler les jeunes contre une équipe municipale. Je ne suis pas un responsable ici. Je suis affecté par décret et je vais partir par décret.’’

Auparavant, le maire de la ville avait remis aux 23 associations sportives et culturelles (ASC) de la commune des subventions estimées à 1,5 million de FCFA, un matériel de sonorisation d’une valeur de 2 millions de FCFA.

Un cadre de concertation regroupant toutes les composantes de la société a été mis en place. Il devra permettre, de l’avis de Mme Mbodji, mener une politique de transparence par rapport aux ressources qui vont sortir des fonds de dotation de la commune.

ID/SAB



1.Posté par THIAPPY le 19/07/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

félicitation de cette dynamique de rapprochement mais surtout de la volonté de transparence avec l'implication de toutes les composante de la ville
ne pas s'arreter en si bon chemin et mettre sur pied des conseils de quartier et plus de visibilité des autres membres du conseil minicipal et leader d'opignon de la socièté civile.
la bataille médiqtique est bien gagnée Mme le Maire (Petite ville mais grand leader de tout temps)

2.Posté par assawali le 19/07/2010 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LOU DOUL DEUG DOU YAAG
Il n’est un secret pour personne à Bambey, que le torchon brûle entre le Préfet et le Maire de Bambey au point qu’ils en sont arrivés jusqu’à s’éviter, se fuir comme si l’un ou l’autre avait la peste.
Mais qu’est ce qui a bien pu se passer entre ces « complices » d’hier, ennemis d’aujourd’hui ?
Bambey garde en mémoire :
- l’acharnement des deux pour chasser Pape Diouf de la Mairie et placer la Commune sous délégation spéciale,
- les fleurs qu’ils se jetaient à n’importe quelle occasion, et sous n’importe quel prétexte,
- le silence complice du « Représentant » de l’Etat par rapport à tout ce que la dame faisait ou voulait d’anormal (licenciement abusif de 25 agents de la Mairie, blocage du recours pour inéligibilité d’un conseiller municipal, interdiction de la finale de l’ODCAV, révocation de chefs de quartiers sans motif, choix d’autres dont un impliqué dans un assassinat, etc…
A présent où en sont-ils ?
Le Préfet ne tient plus les CDD à la salle des Banquets de la Mairie, il se refugie au CDEPS maintenant.
Partout où la dame est présente, il brille par son absence.
N’a-t-il pas quelque part raison ?
En effet quand en plein Conseil Municipal, elle reproche au Préfet d’avoir autorisé une marche des jeunes non contents de l’attitude de la Mairie à leur endroit, ce n’est pas de l’ignorance de sa part mais du mépris.
Désormais, elle boycotte tout ce qui se fait sous la houlette du Préfet, réception du 4 avril 2010, quinzaine de la femme, qu’elle avait menacée de saboter, ce qui avait justifié au grand étonnement des populations, un déploiement de force de l’ordre impressionnant tout au tour du CDEPS.
Les fourberie de Madame Fantômas
La dernière trouvaille de la Dame a été d’envoyer ses « Amazones » présentées sous le titre de conseillères municipales, vilipender le Préfet auprès du Ministre de l’intérieur, et demander son départ.
Comme le dit l’adage, « mieux vaut tard que jamais », Monsieur le Préfet vous découvrez petit à petit cette monstre qui hante maintenant votre sommeil.
Plus aucune femme du PDS n’en fait une Nawlé, tous les leaders libéraux de Bambey en font de même .Il ne lui reste que les médias en particulier Walf Fadjri pour se donner de la visibilité et là tout le monde connaît la monnaie d’échange.
Grande menteuse, c’est elle qui a fait circuler dans la presse la fausse information comme quoi les Ministres Awa Ndaye et Aminata Tall se battaient au palais.
Mais elle ne racontera à personne son Torokhal à la dimension de sa fourberie.
Ayant appris que le Président de la République serait sur le point de venir à Bambey, voulant éviter d’être huée comme elle le mérite et une Délégation spéciale demandée au Président, elle use de la duperie pour neutraliser les jeunes en leur versant de modiques subventions qu’elle refusait de libérer depuis longtemps. Heureusement, les jeunes n’ont pas oublié la plainte contre leur Président, l’interdiction de jouer leur finale et la fermeture de leur cyber-café. Elle veut se réconcilier avec eux sur le dos du Préfet.
C’est bien fait pour lui, car il est allé trop loin avec cette pimbêche.
Du reste le Préfet est la énième personne qu’elle trahit après entre autres Pape Mor Ndiaye, Assane Digne, Pape Diouf, ses quatres précédents maris, Abdoulaye Wade n’est plus dans son cœur, elle le dit d’ailleurs, mais elle n’ose pas le manifester pour le moment.
Au fait qu’est ce qu’Aïda Mbodji attend pour se démettre de l’un de ses trois postes électifs comme le stipule la loi sur le cumul ?
Bambey regrette amèrement d’avoir Aîda MBODJI comme « Maire »

3.Posté par amina le 20/07/2010 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Demandez à Mme SIDIBE la responsable des femmes de MBACKE qui est AIDA MBODJI vraiment BAMBEYE n'a pas de chance avoir une AIDA a sa tete cest la mort de cette ville a pt feu .LE prefet n'a encore rien vu , elle le fera partir avec la complicité de son ami EL MODOU GUEYE DE WALF .Mme SIDIBE DE MBACKE connait bien les methodes de cette sorciere ,rappelez vous de cette campagne qu'elle avait monté contre sa soeur de mbacke avec la complicité de el modou gueye de walf des pauvres deputees de touba les aida gaye et amineta kane tt en pretextant un detournement de 1OOOOOOOFR ,des detournement de titres de voyage pour la mecque etc......... NON AIDA ARRETE S.T.P

4.Posté par alioune le 20/07/2010 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YAW AMINA HA GNémé yallah ;Tout ce que tu racontes est faux et je suis tres bien placé pour le dire parceque ma propre demie a été harnaquée par cette dame ,cette MADAME SIDIBE DE MBACKE qui est le plus grand délinquant politique de la region de diourbel ;Mme sidibe a détourné le billet pr la mecque que ma soeur avait gagné lors dun tirage à ses especes de conférences religieuses quelle organise à MBACKE la soeur elle sappelle ANTA NDIAYE du village de NASROU dans le TIP dans l'arro de cabale monté par walfndissement de KAEL , vous parlez de cabale monté par aida mbodji et walf pour les 1O.OOO.OOOfrs que le president avait remis aux femmes de MBACKE en présence de AIDA minstre de la femme a l'epoque et souleymane déné directeur de cabinet cet argent a été bien détourné . Mme sidibe a versé plus de 6.OOO.OOOfrs dans son compte a la S.G.B.S . SI VOUS VOULEZ , DEMANDEZ A Mme sidibe pourquoi elle n'a pas poursiuvi sa plainte contre walf et les femmes de MBACKE? ,pourquoi elle n,a pas osé participé au recent placement des cartes à MBACKE ? ,demandez aux femmes du conseil economique social qui est cette dame . ALORS S.V.P CESSEZ DE FAIRE DES ELOGES A LA CON ! VOTRE MME SIDIBE EST UNE VRAIE VOLEUSE QUI N'A PAS SA PLACE DS CE DEBAT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Cliquez-ici pour regarder plus de videos