leral.net | S'informer en temps réel

Alain Paul Sène, Receveur des Domaines de Thiès: «Je ne fais l’objet ni d’une plainte ni de poursuites, je ne suis pas concerné…»

Impliqué dans un scandale foncier, le Receveur des Domaines de Thiès, Alain Paul Sène, n’a pas perdu du temps pour répliquer. «La calomnie reste l’ultime arme de mes détracteurs pour tenter de m’abattre», a-t-il rétorqué d’emblée.


Rédigé par leral.net le Jeudi 14 Octobre 2021 à 00:01 | | 0 commentaire(s)|

Le Receveur des Domaines de Thiès qui s’est confié à Seneweb, attire l’attention sur un fait : « une vaste campagne de dénigrement a été lancée contre ma personne », accuse Alain Paul Sène, qui vient à peine de prendre service en mars dernier.

Et remarque, en effet, « s’être fait beaucoup d’ennemis dans le Cayor pour avoir mis fin aux prébendes et au « tong-tong » du foncier de Thiès qui était opéré par une caste qui a fini d’étendre ses tentacules avec la complicité de certaines autorités ». Et d’expliquer : « C’est ainsi que la restauration de l’orthodoxie administrative aux Impôts et Domaines de Thiès donne lieu, depuis plusieurs mois, à des stratégies d’intimidation et à la diffusion de fausses nouvelles concernant le Receveur des Domaines ».

M. Sène s’offusque du fait qu’« Après avoir échoué dans toutes ces stratégies, l’arme ultime a été d’essayer de ternir mon image » en alléguant que « je suis au cœur d’un scandale foncier ». Il considère qu’« En effet, les diffamateurs ont tenté d’établir un lien entre une procédure administrative régulière et un contentieux opposant deux citoyens et qui ne concerne pas l’administration ».

L’actuel Receveur précise « n’avoir jamais repris un lotissement fait par mon prédécesseur », comme il remarque « n’avoir jamais changé les attributaires d’un lotissement ». Et d’expliquer : « La commission d’attribution des parcelles présidée par le Maire a simplement statué à nouveau sur un lotissement pour corriger une erreur et authentifier la liste des attributaires conformément à la réglementation.

Avec cette procédure, le service des Domaines est en mesure de vérifier la validité des actes présentés par les usagers et d’écarter les possibilités de doubles attributions de parcelles ou la circulation d’actes d’attribution falsifiés ou fictifs ». Dès lors, poursuit Alain Paul Sène, « il n’y a pas un seul attributaire qui a perdu sa parcelle de terrain du fait de l’action du Receveur ».

S’agissant du contentieux dans lequel il serait mis en cause, le Receveur fait savoir qu’« il oppose deux citoyens sénégalais. Dans le cadre de l’enquête, les services compétents ont sollicité les éclairages et l’expertise du Receveur, lequel ne fait l’objet ni d’une plainte ni de poursuites dans le cadre d’une quelconque affaire d’escroquerie ». Il dit ne pas être « concerné par le contentieux dans lequel je suis cité » et n’avoir « rien à voir avec la procédure judiciaire qui est en cours ».

Alain Paul Sène constate que « malheureusement, la caste qui s’est beaucoup sucrée avec le foncier à Thiès est à bout de souffle et continuera à se débattre pour essayer de se débarrasser du Receveur qui a fait tarir la source qui alimentait leur train de vie dispendieux ».




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page