Albert Bourgi sur les dernières Législatives au Sénégal : « Les couacs notés ne remettent pas en cause les résultats »

L’opposition sénégalaise qui conteste les élections législatives du 30 juillet 2017, ne doivent pas compter sur le soutien du Professeur émérite de Droit, Albert Bourgi.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Septembre 2017 à 14:59 | | 0 commentaire(s)|

Se prononçant sur les dernières élections législatives aux Sénégal, il a déclaré que « malgré les couacs notés, cela ne met en cause les résultats du scrutin du 30 juillet 2017 ».

« Oui, il y a eu des couacs qui ont, peut-être, donné lieu à des tripatouillages ; c’est possible, sans aucun doute. Mais, je ne crois pas qu’on puisse voir se dérouler au Sénégal, un scrutin qui serait complètement dévoyé ; parfois, il y a parfois une maturité politique et en matière d’élection, il y a parfois des exemples ; il y a eu des alternances qui ont montré qu’au fond, les élections sont beaucoup plus crédibles qu’elles ne l’étaient auparavant », a dit le Professeur de Droit. 

A l’en croire, le Sénégal a une justice capable de dire le droit en cas d’élections truquées. « Je pense que nous avons, quand même, une justice crédible qui pourrait prononcer et donner un jugement qui soit acceptable pour tout le monde, en cas d’élections non conformes », croit le franco-sénégalais.

Albert Bourgi se prononçait vendredi sur Rfm, sur les résultats annulés du dernier scrutin présidentiel au Kenya. L’universitaire qui indique que c’est la preuve de la maturité progressive en Afrique et ajoute que l’onde de choc de cette annulation, va au-delà du Kenya.



La rédaction de Leral.net