leral.net | S'informer en temps réel

Alerte Santé : La misère des malades signalée à l’hôpital Fann

Il faut prier pour ne pas être malade ou, du moins, pour ne pas souffrir le week-end alors qu’on est hospitalisé à Fann. En tout cas, au niveau du Service des maladies infectieuses, le moins que l’on puisse dire est que le service laisse à désirer.


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Novembre 2021 à 09:05 | | 0 commentaire(s)|

Alerte Santé : La misère des malades signalée à l’hôpital Fann
Figurez-vous que les week-ends comme hier, un seul médecin gérait quatre départements. Autant dire qu’il était au four et au moulin pendant que des patients, qui payent 15.000FCfa la nuitée, souffraient le martyre sans que le médecin de garde ne puisse les prendre en charge, étant sur plusieurs fronts.

Selon des indiscrétions, le service souffrirait d’un manque criard de personnel. Bien entendu, l’autorité au premier chef, le président de la République, est au courant.

Mais rien n’est fait pour soulager les malades qui peuvent crever le week-end. Pendant ce temps, on nous construit des hôpitaux sans penser au personnel devant les faire fonctionner !





Le Témoin


Titre de votre page Titre de votre page