leral.net | S'informer en temps réel

Aliou Cissé: « L’absence de Krépin à la Can peut chambouler nos plans, mais on a d’autres profils »

À un peu plus d’un mois de la Can « Cameroun 2021 » (du 9 janvier au 6 février 2022), le sélectionneur national des Lions du football croise les doigts pour ne pas avoir d’autres blessés dans la Tanière. Déjà que l’absence probable de Krépin Diatta lui donne des nuits blanches. Mais il assure avoir des solutions de rechange.


Rédigé par leral.net le Lundi 29 Novembre 2021 à 16:58 | | 0 commentaire(s)|

Les yeux rivés sur l’aire de jeu du stade Ngalandou Diouf où Teungueth Fc et Diambars s’affrontaient pour le compte de la 2e journée du championnat de L1, mais la tête et l’esprit ailleurs, à des milliers de kilomètres de là, sur les vertes pelouses européennes où « ses » joueurs disputaient des matches avec leur club !

D’après « Le Soleil », Aliou Cissé, le sélectionneur national des Lions du football, avait honoré de sa présence, à Rufisque, le choc entre les deux derniers représentants du Sénégal en compétitions africaines qui, en plus, avaient donné le ton en s’imposant d’entrée. Car, a-t-il expliqué, au terme du nul vierge dont a accouché ce sommet de début de saison, « à chaque fois qu’un joueur tombe, je suis inquiet parce que le laps de temps de récupération est très court », en référence à la toute prochaine Can « Cameroun 2021 » qui se disputera du 9 janvier au 6 février 2022.

Ce laps de temps qui court jusqu’au coup d’envoi de la compétition continentale, Aliou Cissé l’a appelé « des périodes très compliquées » et souhaite que « tout se passe bien et qu’on aura à disposition l’ensemble de nos joueurs ».

Mais le sélectionneur national des "Lions" sait que pour Krépin Diatta, ce sera compliqué. « Lorsqu’il s’est blessé, j’ai tout de suite alerté les médecins. On savait que c’était un peu grave », a-t-il avancé, en lui souhaitant un bon et prompt rétablissement. Aliou Cissé sait pertinemment que la probable absence du joueur de l’As Monaco à la prochaine Can, « peut chambouler » ses plans. Ne serait-ce que parce que « Krépin, c’est un profil assez spécial et qu’il fait partie, depuis six ou sept mois, de l’ossature de l’équipe dont les automatismes sont en train de se créer », à force de jouer ensemble.

« À nous de nous adapter »

Le patron technique de la Tanière ne s’alarme cependant pas plus que ça. « Nous avons d’autres profils mais qui ne sont pas du même style que Krépin. Nous avons de la qualité au sein du groupe et des joueurs qui ont autant de valeur que lui. Ce sera à nous de nous adapter », a-t-il fait remarquer. Surtout que des matches amicaux de préparation, les "Lions" n’en auront pas beaucoup. « On aura peut-être une semaine voire au maximum dix jours pour préparer la Can. S’il y a de la place pour jouer un match amical, ce sera déjà pas mal », a révélé le coach national.

Selon lui, un camp d’entraînement est prévu dans un lieu déjà choisi, où se rendra prochainement une mission de prospection. Ce devrait être en altitude pour s’acclimater par rapport à Bafoussam, où les « Lions » disputeront leurs 3 matches de poule (voire le huitième de finale s’ils terminent en tête). À défaut du « seul match amical » annoncé, les "Lions" se contenteront de leurs séances d’entraînement, a affirmé Aliou Cissé.


Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page