leral.net | S'informer en temps réel

Amadou Bâ, ministre des Finances : "Ce financement additionnel de 12,7 milliards de francs Cfa permet de booster l'agriculture"

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ et la Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Louise Cord, ont procédé, hier, à la signature de l’accord de financement additionnel du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (Pppaao/Waapp-2a), d’un montant supplémentaire de 18 millions 400 mille euros soit près de 12 milliards 70 millions de FCfa.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Juin 2016 à 13:47 | | 0 commentaire(s)|

« L’accord de signature du crédit du financement additionnel au Programme de productivité agricole en Afrique de l’ouest (Ppaao), conclu avec la Banque Mondiale, porte sur le volume financement à 456 milliards 329 millions de FCfa soit 91% des engagements financiers du Groupe de la Bm au Groupe consultatif" de Paris », a déclaré, hier, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ. C’était en marge de la cérémonie de signature de cet accord de crédit avec la Banque mondiale, portant sur un financement additionnel de 12,7 milliards de francs Cfa destiné à accompagner les efforts de restructuration et de privatisation de Suneor, principale industrie d’huilerie sénégalaise.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a, par ailleurs, indiqué que grâce à ce financement initial de 60 millions de dollars américains soit 34 milliards 557 millions de FCfa, le Waap-2a a atteint, à ce stade d’exécution, des résultats très satisfaisants. D’ailleurs, se réjouit-il, « de l’homologation de 10 nouvelles variétés d’arachide améliorées à haut rendement (3 tonnes à l’hectare) ; la reconstitution du capital semencier national, qui est passé de 11 400 tonnes de semences certifiées en 2013 à 24 600 tonnes en 2016 dont 18 000 tonnes de semences certifiées d’arachide ; l’octroi de 222 bourses de formation dans les métiers de l’agriculture à de jeunes scientifiques ; l’installation de quatre (04) magasins de stockage de semences d’une capacité comprise entre 200 et 400 tonnes, au profit des coopératives semencières et de la mise en place d’une plateforme électronique où sont déjà enregistrés près de 800 000 producteurs. Cette plateforme permettra une meilleure gestion des appuis aux producteurs notamment en ce qui concerne la distribution des semences certifiées d’arachide ».

Fara Mendy






Cliquez-ici pour regarder plus de videos