leral.net | S'informer en temps réel

Amélioration de la vie des femmes, jeunes et couches vulnérables : Plus 2 milliards débloqués pour financer des projets

Trois nouvelles infrastructures ont été inaugurées par la ministre de la Femme et de la famille. Pour ce projet estimé à 2 milliards 244 millions 728 mille, 47 autres unités seront construites à Kaolack, Dakar et Sédhiou. L’objectif est de permettre aux femmes, jeunes et couches vulnérables d’accéder aux services sociaux de base.


Rédigé par leral.net le Mardi 16 Novembre 2021 à 09:41 | | 0 commentaire(s)|

Amélioration de la vie des femmes, jeunes et couches vulnérables : Plus 2 milliards débloqués pour financer des projets
La ministre de la Femme et de la famille a inauguré, vendredi dernier, des infrastructures réalisées par son département, à travers le Programme d’appui au développement économique et social (Padess), né de la collaboration entre le Sénégal et l’Italie. Il s’agit d’une Maison des femmes à Cambérène, d’un Centre d’éveil à Guinaw Rail Sud et d’un poste de santé à la commune de Sangalkam.

La Maison des femmes de Cambérène permettra à ces dernières de bénéficier d’une formation en transformation des produits et en teinture, afin de pouvoir générer des sources de revenus conséquentes. Dans le même sillage, le Centre d’éveil de Guinaw Rail Sud servira de cadre d’accueil et d’éducation des enfants, des femmes qui travaillent et le poste de santé permettra aux populations de la commune de Sangalkam de pouvoir se soigner.

En somme, ces réalisations visent à améliorer l’accès des femmes, jeunes, groupes vulnérables aux infrastructures et services sociaux de base.
D’après la ministre de la Femme et de la famille, ce poste de santé est assorti de deux logements de type F4, pour l’infirmier-chef de poste et pour la sage-femme.

Ndèye Saly Diop Dieng a procédé à l’inauguration de ces infrastructures en présence de l’ambassadeur de l’Italie au Sénégal, Giovani Umberto, et Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales. Lors de cette cérémonie, elle a fait savoir que «ces importantes réalisations font partie d’un portefeuille de 47 unités réparties entre les régions de Sédhiou, Dakar et Kaolack, pour un montant de 2 milliards 444 millions 728 mille francs, et comprenant 18 postes de santé, 12 écoles élémentaires, 11 centres d’éveil communautaires et 6 maisons de la femme».
Le quotidien


Titre de votre page Titre de votre page