leral.net | S'informer en temps réel

Amical : Contre l’Espagne,la France a terminé sur une fausse note

Dominés par l’Espagne au Stade de France, les Bleus se sont inclinés face à la Roja (0-2). Les Espagnols ont marqué deux fois en seconde période par l’intermédiaire de Silva et Deulofeu.


Rédigé par leral.net le Mercredi 29 Mars 2017 à 01:15 | | 0 commentaire(s)|

Le debrief

Il y avait une classe d’écart entre les Bleus et la Roja mardi soir au Stade de France. Globalement dominée par l’Espagne, l’équipe de France a fini par plier en seconde période sur des buts de David Silva et Gerard Deulofeu (2-0). Un match dans lequel Didier Deschamps avait décidé de faire plusieurs expérimentations. Un système en 4-4-2 losange, les titularisations de Mbappé, Tolisso et Rabiot, la jeunesse a été mise sur le devant la scène. Et les « bizuths » bleus n’en ont pas tous profité mardi soir. Si Mbappé a encore été très intéressant en tentant de dynamiser la défense adverse grâce à sa vitesse, d’autres comme Rabiot ou Bakayoko sont complètement passés au travers. Dérangés par le pressing espagnol, les Français, qui ont affiché un immense déchet technique aux quatre coins du terrain, sont passés tout près de la correctionnelle, mais Iniesta n’a pas puni les Bleus.

 

 

Par intermittence, les joueurs de Didier Deschamps ont parfois eu quelques petits éclairs souvent initiés par Griezmann ou Mbappé. Mais l’ensemble n’a pas été satisfaisant. La seconde période avait pourtant bien démarré avec le but de « Grizou », mais il a été justement refusé par l’arbitrage vidéo pour un hors-jeu de Kurzawa. Puis l’Espagne a repris le dessus en usant progressivement la défense tricolore. Après une perte de balle de Bakayoko dans sa surface, Deulofeu a bénéficié d’une penalty à la suite d’un accrochage avec Koscielny. David Silva a transformé. Une action sublime et rapide côté gauche dix minutes plus tard, conclue par Deulofeu, a ensuite glacé définitivement les ardeurs françaises. Un but validé cette fois-ci par l’arbitrage vidéo… Ce n’était définitivement pas la soirée des Bleus.

Le film du match

5eme minute
Magnifique action des Bleus ! Après un une-deux superbe entre Griezmann et Kurzawa, le Parisien centre à destination de Kylian Mbappé qui reprend du droit. De Gea sort le ballon du pied.

11eme minute
Après une faute de Koke sur Mbappé, la France obtient un bon coup-franc. Griezmann s’en charge et dépose le ballon sur la tête de Koscielny. De Gea est battu, mais Piqué sauve son camp en dégageant de volée.

14eme minute
Quelle occasion pour l’Espagne ! Servi dans la surface et entouré de plusieurs adversaires, Iniesta trouve un petit angle de tir, mais sa frappe du droit passe juste à côté.

28eme minute
Iniesta encore ! Après une passe en profondeur de Pedro, le milieu barcelonais s’infiltre dans la surface des Bleus et frappe de l’extérieur du pied droit sur Lloris. Jallet dégage dans la panique.

43eme minute
Une réaction française ! Après une superbe passe en profondeur de Griezmann pour Gameiro, l’attaquant tricolore temporise et centre. Mbappé est un petit peu trop court pour reprendre.

45eme minute
Isco se faufile dans les 25 derniers mètres et frappe plat du pied droit. Lloris capte le ballon.

48eme minute
But refusé à Griezmann ! Après un ballon aérien de Jallet, Kurzawa remise de la tête pour le coup de casque de « Grizou ». Le Madrilène fête son but, mais l’arbitrage vidéo l’invalide.

69eme minute (0-1)
Bakayoko perd un ballon aux abords de la surface française devant Deulofeu. Koscielny tente d’intervenir, mais fait tomber le Milanais. Penalty que se charge de transformer David Silva.

78eme minute (0-2)
L’Espagne met un coup d’accélération sur la droite. Alba, bien servi par Silva, déborde et centre pour Deulofeu qui marque à bout portant. Umtiti n’y était pas. L’arbitrage vidéo valide le but alors que l’arbitre assistant avait sifflé un hors-jeu.

Tops et flops

Top
TOP 3

S’il ne peut pas faire grand-chose sur les deux buts espagnols, Hugo LLORIS a réalisé une grosse parade en première période devant Iniesta. Le capitaine tricolore a retardé l’échéance le temps qu’il a pu. Dans les sorties aériennes, il s’est montré très autoritaire alors que Sergio Ramos et Piqué ne l’ont pas épargné sur certains contacts.

Quand on le voit peu, c’est souvent bon signe. Sergio BUSQUETS a fait sa loi dans l’entrejeu, notamment en première période où il a pris l’ascendant sur la paire Kanté-Rabiot. Plaque tournante de la Roja, le milieu du Barça a multiplié les interceptions et s’est amusé à orienter le jeu à la récupération avec une précision redoutable. Il a été fidèle à lui-même.

A 32 ans, Andres INIESTA est toujours dans le coup avec la sélection. Contre les Bleus, le milieu catalan a régalé pendant 52 minutes. Transversales, passes en profondeur, dribbles dans les petits espaces, l’Espagnol s’est amusé au milieu. Tout ce qu’il fait est simple et toujours efficace. C’est lui, en première période, qui est à deux doigts d’ouvrir le score sur deux actions où son intelligence a failli faire très mal.

Flop
FLOP 3

Il ne sera resté que 45 minutes sur la pelouse. Adrien RABIOT n’a pas fait grand-chose mardi soir au Stade de France. Souvent trop bas, le milieu du PSG n’était pas dans le bon tempo et s’est fait balader dans l’entrejeu. Une guirlande de ballons perdus et des transmissions ratées à la pelle. Ce n’était pas le bon soir pour lui.

Il y a des premières fois plus agréables que d’autres et malheureusement pour Tiémoué BAKAYOKO, il se souviendra de sa première sélection de manière négative. Globalement, il n’a pas respiré la sérénité, même dans les duels où les Espagnols l’ont maintenu à distance. Son ballon perdu aux abords de la surface est synonyme de manque d’expérience. Il coûte cher. L’apprentissage a été rude.

L’entame de match de Christophe JALLET a été cataclysmique. Des ballons perdus, des relances aveugles et une prise de risque minimum dans son couloir, le Lyonnais n’a pas marqué des points. Les Espagnols l’ont mis en difficulté sur chaque accélération. Ce n’est pas lui qui réglera le problème des latéraux à droite en équipe de France.

Monsieur l’arbitre au rapport

Son usage de la vidéo a permis de valider un but espagnol et d’en refuser un au Français. OK sur le principe. Par contre, dans le jeu, il a parfois sifflé à outrance et n’a pas laissé l’avantage sur plusieurs actions.

La feuille de match

Amical / FRANCE – ESPAGNE : 0-2

Stade de France (80 000 spectateurs environ)

Temps frais – Pelouse bonne
Arbitre : M.Zwayer (Allemagne, 5)

Buts : D.Silva (69eme) et Deulofeu (78eme)

Avertissements : Rabiot (19eme), Jallet (55eme) pour la France

Expulsions : Aucune

France
France
Lloris (6) – Jallet (3), Koscielny (5), Umtiti (4), Kurzawa (4) – Tolisso (5) puis Lemar (80eme), Kanté (5), Rabiot (4) puis T.Bakayoko (45eme, 3) – Mbappé (6) puis Giroud (63eme), Gameiro (4) puis O.Dembélé (80eme), Griezmann (5)

N’ont pas participé : Areola (g), Laporte, Corchia, B.Mendy, Matuidi, Payet, Thauvin
Sélectionneur : D.Deschamps

Espagne
Espagne
De Gea (6) – Carvajal (6), Ramos (cap) (7), Piqué (5), Alba (6) puis Nacho (86eme)– Busquets (7), Koke (6) puis Herrera (74eme), Iniesta (7) puis T.Alcantara (52eme), Isco (5) puis D.Silva (52eme) – Pedro (6) puis Deulofeu (68eme), Morata (5) puis Aspas (84eme)

N’ont pas participé : Rico (g), Nacho, Azpilicueta, J.Martinez, Vitolo, Monreal
Entraîneur : J.Lopetegui

source:football365.fr




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page