leral.net | S'informer en temps réel

An 4 du décès de Djibo Leyti Ka : L’URD veut ranimer la flamme de son fondateur

A l’occasion du quatrième anniversaire du décès de son fondateur Djibo Leyti Ka, l’Union pour le Renouveau Démocratique (Urd) a organisé avant-hier un récital de Coran à la mémoire de ce dernier. Pour perpétuer le legs de leur défunt leader, le chargé de l’administration de l’Urd, Assane Sow et ses camarades entendent se battre afin de redonner à leur formation son lustre d’antan.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Septembre 2021 à 09:51 | | 0 commentaire(s)|

An 4 du décès de Djibo Leyti Ka : L’URD veut ranimer la flamme de son fondateur
Depuis le décès de Djibo Leyti Ka qui a occupé de nombreux postes ministériels, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Et de nombreux Sénégalais s'interrogent sur le devenir de son appareil politique, l’Urd, qu’il a mis sur pied au lendemain de son départ du Parti Socialiste.

C'est pourquoi, afin de tenir le flambeau, le chargé de l’administration du parti et de la permanence, Assane Sow, a profité de la cérémonie de récital du Coran organisée à la mémoire de DLK pour s’exprimer sur la situation interne de leur parti. Nous avons une grande émotion pour ce quatrième anniversaire du décès de Djibo Leyti Ka. Il n’est pas facile à remplacer. Mais aujourd’hui, nous allons nous battre pour redorer le blason de l’Urd et lui redonner sa place d’antan au sein de l’échiquier politique national. Nous sommes fiers de porter le flambeau de Djibo Leyti Ka », a déclaré l’adjoint au maire de Thiès nord.

Soutenant que le rappel à Dieu de l’ancien ministre de l’Intérieur a été très difficilement ressenti au sein de l’Urd, il affirme : «Ce n’était pas facile de rebondir ».

Toutefois, il annonce que la jeunesse du parti, à côté des sages et des doyens et de toute la direction politique du parti, s’est investie pour faire le tour du Sénégal et prêcher la bonne parole. Abordant la préparation des élections territoriales, il a indiqué que l’Urd a massivement participé aux opérations d’inscriptions sur les listes électorales.

«La bataille de l’Urd, actuellement, c’est de renforcer la coalition Benno Bokk Yaakaar pour lui donner une écrasante majorité à l’issue des élections territoriales. Il n’y aura pas de chevauchements dans la mesure où ce n’est pas la peine de faire de la politique si on est sans ambition. On choisit de faire de la politique pour servir son pays, sa ville. On peut déclarer sa candidature tout en sachant qu’on va se retrouver et discuter entre nous afin que les meilleurs profils puissent être dégagés pour que l’intérêt général puisse prévaloir», précise-til avant d’indiquer que leur objectif, c’est d’avoir les meilleurs maires et des présidents de Conseils départementaux.
L’As



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page