leral.net | S'informer en temps réel

Angélique Manga délestée, Maxime Simon renforcé et Ndèye Saly Diop, tout sourire : le décret de Répartition des Services est passé là


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Octobre 2017 à 19:16 | | 0 commentaire(s)|

Si Moustapha Diop, alors ministre en charge de la Microfinance et de l’Economie solidaire avait toutes les cartes en main et un portefeuille qui faisait de lui un homme puissant, ce n’est pas le cas pour Aminata Angélique Manga.

Arrivée à ce poste à la suite du dernier remaniement ministériel, l’ancienne journaliste et présentatrice à la Radio télévision du Sénégal (Rts) doit faire, avec les moyens du bord. Pour preuve, son portefeuille a été drastiquement délesté au profit d’autres entités comme la Présidence de la République où le Secrétaire général, Maxime Simon Ndiaye, se frotte les mains. Tout comme Ndèye Saly Diop , ministre de la Femme, qui a été renforcée en moyens financiers colossaux.

Selon Les Echos de ce vendredi, si ce n’est la discipline gouvernementale qui hante les membres du Gouvernement, certains allaient manifester leur courroux. Car le décret de Répartition des Services signé en date du 8 septembre dernier par le Chef de l’Etat, n’a pas fait que des heureux.

L’exemple le plus patent, c’est le cas de Aminata Angélique Manga. A la tête d’un département jusqu’ici couru, elle ne pourra plus faire ce dont était capable, son prédécesseur, le maire de Louga, surnommé “Xaalé Xaliss” grâce à sa facilité à dégainer des billets de banque dans le cadre de financement des activités des femmes à travers le pays.



actusen.com