leral.net | S'informer en temps réel

Apologie de la violence: Ousmane Sonko "brûle" la charte de non-violence et avertit

Lors de la cérémonie d'investiture de ses candidats, Yewwi Askan Wi n'a pas porté de gants pour asséner ses vérités, bomber le torse et avertir qui veut l'entendre.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Novembre 2021 à 05:02 | | 0 commentaire(s)|

Ousmane Sonko, le leader de Pastef a craché sur le pacte non-violence, estimant qu'il n'apposera pas sa signature là dessus. "Je ne vais pas signer le pacte de non-violence", a-t-il martelé.

Mieux, il prône même la loi du talion. "Si quelqu'un vous égratigne, il faut lui asséner un coup de poing. Je l'assume. Si Benno obtient 25% au soir du 23 janvier prochain à Ziguinchor, je ne répondrais plus de mon nom", a-t-il ajouté.

Pour le candidat à la mairie de Dakar, Barthélémy Dias, "le 23 janvier, c'est une formalité. Nous remporterons les élections haut la main".

Le porte-parole de YAW, Déthié Fall, lui, d'apporter des éclaircissements sur les rejets de leurs listes. "Nous avons récupéré 70% de nos listes annulées par les préfets. Pour les 30% restants, nous allons saisir la Cour suprême", a fait savoir le leader de PRP.

Mr Ndao B

Titre de votre page Titre de votre page