leral.net | S'informer en temps réel

Assane Lopy raconté par ses proches : « Abandonné par son père, Papy a eu une enfance mouvementée (…) Il est victime d’une folie de jeunesse »


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Novembre 2017 à 13:14 | | 0 commentaire(s)|


Il peut se targuer d’avoir occupé les gros titres des journaux et sites d’information en ligne. Assane Malick Lopy, le jeune garçon de 18 ans arrêté par la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité, pour une affaire d’intrusion bancaire dans les multiples comptes bancaires, fait la Une du quotidien «L’Observateur » de ce samedi. Le canard du Groupe Médias a, en effet, interrogé ses parents et proches pour découvrir sa «vraie» personnalité.

Et pour ces derniers, « Papy » (son surnom), est très différent de la façon dont il est décrit sur les réseaux sociaux. «Il a voulu vivre une vie qui n’est pas la sienne, mais de là à être un délinquant, je n’y crois pas. A la maison, on a un train de vie simple, très différent de ce qu’il publie sur Facebook », assure sa grande soeur Maty Rose Lopy.

Issu d’une famille monoparentale, Assane nous dit-on, est éduqué par sa maman divorcée, avec trois enfants à charge. Mais à cause d’une cardiopathie sévère qu’elle traîne depuis 2015, Aminata est obligée de lâcher du lest. «C’est à ce moment que Assane Papy a commencé à échapper à sa mère. Affaiblie, elle pouvait plus exercer un contrôle systématique sur lui. Assane a commencé à fréquenter des personnes plus âges que lui et qui l’invitent dans les suites d’hôtels », argumente un proche de la famille.

A ce propos, un autre proche de la famille ajoute : «Assane passait pour un môme calme. Il était frimeur, comme la plupart des garçons de son âge. Il aimait s’afficher avec des liasses de billets ou se photographier devant de gros bolides. Certains se demandaient d’où provenait tout cet argent qu’il exhibait. Il se susurrait aussi qu’il fréquentait des personnes pas très recommandables, mais on n’en sait rien de plus.»

Délaissé par son père…

«Son père s’est séparé de sa mère, quand Papy avait 9 mois. Depuis, il n’est plus jamais revenu. A chaque fois que Papy avait des nouvelles, c’est lui qui allait à sa rencontre. Je suis sa confidente. Il était tout le temps chez moi. Il se plaignait beaucoup de l’absence de son père », confie Awa Sampil, sa tante maternelle.

Selon elle, « Papy a été détourné par innocence. Il a été dévié par des mauvaises fréquentations. Mais depuis ses démêlés avec la Justice, il me disait qu’il a tourné la page. Il manifestait même le désir de retourner à l’école »

Mais pour sa sœur, Maty Rose Lopy Papy et son oncle Pape Ibrahima Faye, Assane est victime d’une folie de jeunesse. « C’est un adepte du blow. Il aime les coups de bluff, aller en boîte ou à la plage. Il tient peut-être à prouver quelque chose. Papy a commis des bêtises, comme tous les garçons de son âge. Il a eu des démêlées avec la justice, mais il était sur la voie de rédemption », soutiennent-ils.








Hebergeur d'image